Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Page 7 sur 26 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 16 ... 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 22:55

Sadhak : Disciple du Yoga, ascète ; celui qui est sur la Voie (MF).

Sahasrara : Le chakra de la couronne, le chakra aux mille pétales, qui a sa racine dans la glande pinéale (MF).

Samadhi : Extase, Etat d'unité avec la Réalité suprême (MF).

Samaël : Logos, Génie planétaire de Mars (MF).

Samyama : Les trois étapes qui conduisent au " Vide Illuminateur " :
concentration (Dharana), méditation (Dhyana), et contemplation ou
extase (Samadhi) (MF).

Sannyasin : Ascète (MF).

Sardes : Cinquième Eglise de l'Apocalypse, correspondant au chakra Vishuddha (MF).

Sat : L'Existence pure, au-delà du manifesté (MF).

Sattva : Principe de l'harmonie et de la lumière. L'une des trois qualités de l'énergie universelle (voir Rajas et Tamas) (MF).

Semen christonique : Sécrétion des glandes sexuelles, la matière
première de la création, l'Ens-Seminis (entité du Semen) de Paracelse
(MF).

Séphiroths : Atomes divins, régions, niveaux de l'existence
cosmique, degrés de l'échelle qui permet de remonter à l'Unité de
l'Etre (MF).

Shabdabrahman : Le Verbe Créateur, le son originel, le son du Brahma (MF).

Shakti : Energie créatrice, puissance efficiente de l'Etre (MF).

Shastras : Ecritures sacrées hindoues (MF).

Shiva : Le Régent du chakra Sahasrara, l'époux de Kundalini, l'Esprit-Saint (MF).

Siddhis : Pouvoirs du yogi (MF).

Siège : Tabernacle, sanctuaire, trône (MF).

Smyrne : Deuxième Eglise de l'Apocalypse, correspondant au chakra Swadishtana (MF).

Soma : Nectar, nourriture des Dieux, Semen ; Le Soma est le " suc de la plante de la lune ", la liqueur spermatique (MF).

Souffles : Les trois Souffles sont les trois forces primordiales de
la nature, la Trinité du christianisme, la Trimurti de l'Inde ; chacun
de ces Souffles correspond à l'un des trois Nadis principaux : Ida,
Pingala et Sushumna. Le grand Souffle Universel de Vie est le Christ
Cosmique (MF).

Stula Sarira : Le corps physique, grossier, périssable (Sarira ou
Sharira vient de la racine sanskrite shri, qui signifie " périssable ")
(MF).

Suddashiva : Déité rectrice du chakra Vishuddha (MF).

Surya : Le soleil, l'énergie solaire, liée au canal Pingala et à la narine droite, chez l'homme (MF).

Sushumna : Canal central de la moelle épinière, contenant le Nadi
Chitra et le Brahmanadi. Sushumna, c'est la " Voie Royale ", la voie
hors du temps par où Kundalini, la force ignée du Logos suprême, monte
pour éveiller en même temps notre conscience et nos pouvoirs occultes,
et nous réintégrer dans l'Unité de l'Etre (MF).

Svayambhulingam : Le Lingam (Phallus) du chakra Muladhara ; associé à la couleur jaune (MF).

Swadishtana : Le " lotus ", chakra ou centre magnétique situé un
peu au dessous du nombril et en rapport avec le plexus prostatique ou
utérin (MF).

Swara : La science de la respiration (MF).

Tamas : Principe de l'Inertie ; un des trois modes fondamentaux de l'énergie (voir Rajas et Sattva) (MF).

Tattvas : Essentiellement, les cinq éléments, les cinq vibrations,
transformations de l'Akasha originel, les cinq degrés de la
manifestation de la puissance primordiale : l'Ether, l'Air, le Feu,
l'Eau et la Terre (MF).

Tehas : Tattva du Feu (MF).

Témoins : Les deux témoins de l'Apocalypse, qui ont le pouvoir de
prophétiser, désignent les deux colonnes du temple, Jakin et Bohaz,
ainsi que les deux canaux, Ida et Pingala, entre lesquels il nous faut
passer (MF).

Thyatire : Quatrième Eglise de l'Apocalypse, correspondant au chakra du cœur (Anahata) (MF).

Tom-Ra-Ham : Mantra faisant vibrer les énergies solaires (MF).

Tom-Sa-Ham : Mantra faisant vibrer les énergies lunaires (MF).

Trikala Jnana : Connaissance des trois modes du temps : passé, présent et futur. Ce Siddhi est aussi appelé Trikala Darshi (MF).

Triveni : Point de rencontre des trois fleuves sacrés de l'Inde :
le Gange, la Janura et la Sarasvati ; par analogie, lieu où se
réunissent les trois " fleuves " de l'organisme éthérique : Ida,
Pingala et Sushumna. Le terme Triveni désigne particulièrement le point
de convergence des trois canaux dans le Muladhara (voir Yuktatriveni)
(MF).

Uriel : Génie planétaire, Régent, Logos de la planète Vénus (MF).

Varuna : Régent du chakra Swadishtana, génie élémental de l'Eau (MF).

Vayu : Tattva de l'Air (MF).

Veda : Livres sacrés de l'Inde (MF).

Vishnou : Déité rectrice du chakra Manipura, deuxième personne de la Trimurti hindoue, le Christ Cosmique (MF).

Vishuddha : Le chakra de la gorge, à seize " pétales " (MF).

Voix mélodieuse : Le Verbe des Dieux, Kwan Yin (MF).

Yang : La force active, positive, solaire, mâle (MF).

Yin : La force passive, négative, lunaire, femelle (MF).

Yoga : Union avec Dieu ; technique ou ensemble de techniques par lesquelles on retourne à la Source (MF).

Yoga-Nadis : Canaux subtils par où circule l'énergie christique, la force solaire, le Prana vital des gonades (voir Nadis) (MF).

Yogi : Ascète pratiquant le Yoga (MF).

Yoni : Matrice, organe sexuel féminin (MF).

Yuktatriveni : Point de rencontre dans le chakra Muladhara des trois canaux Ida, Pingala et Sushumna (MF).

"Dernière édition par gémani le Lun Juil 21, 2008 9:38 pm; édité 5 fois"

#114: Auteur: Ventilo,
Posté le: Lun Juil 21, 2008 7:59 pm



Citation:
Le
temple : Vous savez que toute roue a un axe ; ainsi vous comprendrez
que la base du mouvement de toute masse réside au centre de cette
masse. On ne peut dominer une masse qu'à partir de son centre, et le
centre de toute masse c'est l'Esprit. C'est pourquoi nous affirmons que
dans tout centre sidéral il y a un Temple-Cœur qui est la demeure du
Génie de l'étoile, et ces Génies célestes sont, précisément, les
authentiques gouverneurs de l'infini, les régents et les seigneurs de
nos propres destinées humaines.




Justement, c'est ça que je comprends pas.



1 le rapport entre masse et esprit. Qu'est ce que la masse?

2 qu'est ce que le centre sidéral?

3 Qu'est ce que le temple coeur?

4 Qu'est ce qu'un génie de l'étoile?



Les as tu rencontré? Sont-ils réels ou sont-ils des symboles?



Si je comprends bien l'essentiel se trouve dans l'astral?



Pour atteindre ce niveau dans l'astral faut-il pratiquer une certaine sexualité?



Si nous ne pratiquons pas cette sexualité pouvons nous atteindre ce niveau astral?

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 22:55

#115: Auteur: gémani,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 7:22 am


Mon explication sera imparfaite parce que je suis limité par mon mental. J'espère n'avoir pas commis trop d'erreur.




Ventilo a écrit:





Citation:
Le
temple : Vous savez que toute roue a un axe ; ainsi vous comprendrez
que la base du mouvement de toute masse réside au centre de cette
masse. On ne peut dominer une masse qu'à partir de son centre, et le
centre de toute masse c'est l'Esprit. C'est pourquoi nous affirmons que
dans tout centre sidéral il y a un Temple-Cœur qui est la demeure du
Génie de l'étoile, et ces Génies célestes sont, précisément, les
authentiques gouverneurs de l'infini, les régents et les seigneurs de
nos propres destinées humaines.




Justement, c'est ça que je comprends pas.



1 le rapport entre masse et esprit. Qu'est ce que la masse?



La masse est physique, L'Esprit est spirituel.

En sciences physique, on desine un vecteur qui prend son origine au
centre d'un objet, à son centre de gravité. C'est la représentation de
la force, ça peut être dans d'autres cas la représentation de la
vitesse. Par une flèche émergeant du centre d'une planète, on peut
ainsi représenter la force émergeante de la planète. Un minéral, une
plante, un animal est toujours habité par un élémental. C'est l'esprit
qui l'anime. Même une pierre. les dévas sont les esprits qui gère le
bon fonctionnement de ces règnes. Un être humain n'a pas qu'un esprit,
une foule d'égos l'habite, c'est pourquoi il est perdu. Il doit se
retrouver. retrouver son Esprit, son Intime.




2 qu'est ce que le centre sidéral?



Tout astre, planète ou étoile
comporte un centre qui est habité par un Esprit. Ce centre est le cœur
de l'astre. c'est lui qui rayonne, c'est lui qui impulse.






3 Qu'est ce que le temple coeur?



Dans ce centre, ce cœur, réside un
temple qui est la demeure du Génie planétaire, de l'Esprit qui a été
désigné pour occuper ce poste par ordonnance divine. Dans ce temple, on
doit montrer patte blanche pour pénétrer. Les magiciens noirs essaient
d'y voler des trésors en pénétrant comme des voleurs.






4 Qu'est ce qu'un génie de l'étoile?



Le génie de l'étoile est l'Esprit qui
a la charge de l'astre. Si l'humanité qui est à sa surface (et même les
autres sous sa surface) se comporte mal, il en répond devant ses
supérieurs d'où Salvin et le Jugement de la Terre. Sirius est le régent
de notre Galaxie.

Ainsi, un génie planétaire, par exemple celui de la Terre qui
serait soit Melchizedech , soit Jésus Christ selon les passages de SAW,
(au début c'est l'humain qui parlait d'où quelques erreurs et ensuite Samael
au travers de lui) Le régent doit régulièrement appeler de grands
instructeurs pour redonner régulièrement l'enseignement, doit faire
appel aux hiérarchies divines, à l'inspiration, aux maître de la loge
blanche pour instiller des changements dans les mentalités des humains
embrumés par leurs égos.



Ainsi, le Génie planétaire est le Régent de l'astre, le Chef du monde :



Chacun de ces Rayons a son Chef, son Régent :

1. Le Régent du Rayon Lunaire ou Génie de la Lune est Gabriel.

2. Le Régent du Rayon Mercurien ou Génie de Mercure est Raphaël.

3. Le Régent du Rayon Vénusien ou Génie de Vénus est Uriel.

4. Le Régent du Rayon Solaire ou Génie du Soleil est Michaël.

5. Le Régent du Rayon Martien ou Génie de Mars est Samaël.

6. Le Régent du Rayon Jupitérien ou Génie de Jupiter est Zachariel.

7. Le Régent du Rayon Saturnien ou génie de Saturne est Orifiel.



Uranus, Neptune et Pluton ont aussi leur Génie.










Les as tu rencontré? Sont-ils réels ou sont-ils des symboles?



Non, je ne les ai pas rencontré mais
SAW oui à ce qu'il dit. En fait il a exploré tous les noms cités dans
la Conjuration des Sept. Démons compris ! Ne pas l'imiter !

ces génies ne sont pas symboliques, l'eglise catholique a voulu
s'en débarasser voulant casser les intermédiaires mais ça n'a fait que
nous éloigner de la source. Gabriel, Raphael et coe sont les
instigateurs, les précurseurs des religions.










Citation:
Un
jour j'ai consulté un Génie planétaire pour savoir si oui ou non il
convenait d'effectuer un certain voyage, car je n'étais pas
financièrement prêt pour ce voyage ; le Génie planétaire me répondit en
me montrant trois cartes. L'une d'elles était un Roi de Pentacles,
magnifiquement brodé d'or ; je compris avec le cœur et j'effectuai mon
voyage et je m'en tirai fort bien.



Lorsque l'humanité fut jugée devant moi, je vis le Tarot étalé en
lignes de sept cartes, et quand brilla une certaine carte de la sixième
ligne, les Dieux jugèrent la grande Prostituée (l'humanité) et la
trouvèrent indigne. La sentence des Dieux fut : " A l'abîme, à l'abîme,
à l'abîme ! " (Le nombre de l'humanité est 666).



Le Magicien blanc prie les Dieux, puis il jette ses cartes sur la
table ; les yeux fermés et en suppliant son Dieu intérieur, il choisit
alors une carte, l'observe, et en se servant de l'intuition il émet un
pronostic. Chaque carte du Tarot constitue à elle seule un pronostic
complet.



Les Kabbalistes de l'intuition comprennent tout avec le cœur. Les
Kabbalistes intellectuels veulent résoudre tout avec le mental animal.
Le Kabbaliste de l'intuition n'est guidé que par la voix du silence, de
l'Intime. Ces cartes du Tarot sont le langage des mondes supérieurs de
la Lumière. Ces cartes du Tarot sont la Sagesse occulte des Dieux
sidéraux.






Si je comprends bien l'essentiel se trouve dans l'astral?



Oui, d'où l'importance d'y aller, là-bas on voit ces choses même si ça met du temps





Pour atteindre ce niveau dans l'astral faut-il pratiquer une certaine sexualité?









Citation:
Oui
! Le corps astral désigné comme tel par de nombreux clairvoyants est en
fait le corps astral lunaire composés d'égos. mais nous disposons de
l'atome du corps astral supérieur. A nous de le développer à partir ce
cet atome, pour voyager dans le monde astral :



I1 est possible de créer le corps Astral dont parlent les
authentiques Initiés, ce corps c'est l'Eidolon, le Véhicule sidéral.
Pour ce faire, il est clair que nous devons utiliser les trois forces
primaires de la nature ; l'homme et la femme unis dans la Forge des
Cyclopes peuvent créer leur corps Astral, le véritable Corps Solaire
Astral. L'important c'est, comme nous le savons déjà, de ne pas faire
sortir de l'organisme le sperme sacré, mais plutôt d'en produire
toujours davantage pour le transmuter et le convertir en énergie. Le
résultat de cette savante transmutation c'est la cristallisation du
corps Astral à l'intérieur de notre propre organisme.

Beaucoup plus tard, nous aurons à créer le corps de la pensée, au moyen de l'Amour, au moyen de l'union sexuelle
de l'homme et de la femme. C'est ainsi seulement que nous pourrons
créer ce merveilleux instrument. Et enfin, il nous faudra aussi créer,
par le même moyen, le corps de la Volonté consciente.

Nous avons déjà parlé clairement sur ce qu'est l'Hydrogène Sexuel
SI-12 ; nous avons dit que si nous ne gaspillons pas notre sperme, si
nous ne l'extrayons pas de l'organisme, si nous apprenons à le
transmuter, il viendra indubitablement se cristalliser dans la forme du
corps Astral. Nous avons dit aussi que cet Hydrogène SI-12, s'il n'est
pas perdu, s'il n'est pas répandu dans l'orgasme et l'éjaculation,
prendra forme dans le corps Mental et enfin dans le corps Causal, mais
il faut que l'union sexuelle
s'accomplisse en accord avec la Loi Cosmique si l'on veut parvenir à
créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Etre. C'est une chose,
précisément, que ne savent pas les ignorants diplômés.





Les intellectuels qui fixent leur attention sur l'intellect
seulement, finissent par disloquer le corps mental. Presque tous les
intellectuels ont leurs manies, leur démence, dissimulées sous des
théories et des toquades. Les intellectuels sont des êtres dépravés
moralement, car ils n'agissent que sous la direction du Gardien du
Seuil du corps mental, sans écouter la voix de l'homme céleste qui
réside dans le cœur.

Le mental doit se transformer en un instrument du cœur.

Nous devons apprendre à penser avec le cœur.

Le mental doit couler délicieusement, avec l'exquis sentiment du cœur.






Ce n'est pas parce qu'on ne se rappelle pas de ses voyages astraux
qu'on en fait pas ! L'homme éveillé ne rêve plus, il fait des voyages
astraux en pleine conscience.






Si nous ne pratiquons pas cette sexualité pouvons nous atteindre ce niveau astral?




Non, il ne semblerait pas !



Je suppose que ceux qui ont plus de facilité pour voyager dans l'astral
bénéficie d'un bon karma résultant d'un travail spirituel dans des vies
antérieures.



Mais alors comment expliquer ceux qui voyagent dans l'astral et
renverse la coupe d'Hermès (évacuent leur sémen). Ce que font les
magiciens noirs. En fait, on pourrait imaginer que les magiciens noirs
au début étaient bien intentionnés et puis… Faudrait que je fasse des
recherches complémentaires…





Citation:
Par
des phrases sublimes et ineffables, les ténébreux éloignent les pauvres
êtres humains des portes de l'Eden, en disant que la Magie sexuelle est
dangereuse. Avec des paroles pleines de douceur, les ténébreux disent
aussi que sortir en astral à volonté est dangereux.



C'est ainsi que les ténébreux ferment les deux portes de la liberté
à ces pauvres âmes. Les ténébreux ferment les deux portes du bonheur
et, ensuite, enferment leurs victimes dans leurs systèmes
intellectuels.



L'état des théosophes, Rose-Croix, sectateurs de l'Ordre du
Verseau, etc., est proprement honteux. Il est douloureux de les voir
discuter et argumenter sur des choses dont ils n'ont pas conscience.



Ils parlent du karma, mais jamais ils n'ont parlé avec un Maître du
karma. Ils discutent intellectuellement sur le Cosmos, mais ils ne
savent pas sortir en corps astral. Jamais ils n'ont conversé
personnellement avec un Ange. Ils discutent uniquement de ce qu'ils ont
lu, c'est tout. Le plus grave, c'est qu'ils croient qu'ils savent.



Ceux qui savent sortir en astral, ceux qui savent régler leurs
comptes dans les tribunaux du karma, ceux qui reçoivent les
enseignements directement dans les Temples de Mystères, ceux qui se
rappellent leurs réincarnations passées, ceux-là savent, même s'ils
n'ont jamais lu un seul livre d'Occultisme. Même si, dans le monde, ils
ne sont que de pauvres analphabètes, de tristes cuisiniers ou des
indiens sauvages, ces gens-là savent vraiment.



Nous connaissons deux puissants illuminés totalement analphabètes.
Ces deux grands Initiés jouissent du privilège d'avoir la conscience
continue. Dans ces conditions privilégiées, nous pouvons affirmer que
ces Initiés possèdent des connaissances qu'on ne pourrait jamais mettre
par écrit, car si on le faisait on les profanerait.



Au fur et à mesure que l'ardeur de votre étreinte augmentera,
pendant la transe sexuelle, vous vous chargerez de plus en plus du feu
élémental et de l'électricité qui bout et palpite dans toute la
création. Femmes, refrénez votre acte sexuel, et ainsi vous éveillerez
la Kundalini. Hommes, refrénez l'impulsion sexuelle, et ainsi vous
éveillerez votre Serpent emplumé Quetzalcoatl. Si vous vous retirez de
l'acte avant le spasme, si vous ne répandez pas votre Semen, le feu
sacré s'éveillera en vous et vous vous convertirez en Dieux.



Etroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Lumière,
et il y en a très peu qui le trouvent. Les ténébreux disent qu'on
parvient à Dieu par plusieurs chemins. Notre Seigneur le Christ nous a
dit uniquement qu'il y avait une porte étroite et un chemin resserré :
" Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. Car large est la porte
et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et il y en a beaucoup
qui entrent par là. Car étroite est la porte et resserré le chemin qui
mène à la vie, et il y en a très peu qui le trouvent " (Matthieu VII,
13-14). Nous sommes sortis de l'Eden par cette porte étroite, et c'est
par cette porte que nous devons rentrer à l'Eden. Cette porte étroite,
c'est le Sexe ; nous devons entrer par où nous sommes sortis. L'Eden
est le Sexe même ; nous ne pouvons entrer dans l'Eden par de fausses
portes. Cependant, mes frères, " prenez garde aux faux prophètes qui
viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans sont des loups
rapaces. C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.





Nul doute qu'il existe plusieurs niveaux astraux et que tout
voyageur n'est pas susceptible de voir les Ecoles de Mystères et les
Temples-Coeur...[/i]

"Dernière édition par gémani le Mar Juil 22, 2008 7:25 am; édité 3 fois"

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 22:55

#116: Auteur: yoananda,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 8:52 am


lol de chez lol.

Gémani !

SAW fait exactement la même chose que les autres...

il emberlificote la simplicité derrière un "salamalec" de termes
incompréhensibles. C'est ce qu'essaye de te démontrer Ventilo
d'ailleurs.

Quand il te demande qu'est-ce la masse tu lui réponds par d'autres mots incompréhensibles et c'est la fuite en avant.

Alors que toutes ces choses, si elles existaient vraiment, tu lui
indiquerai le chemin pour les trouver par lui même au lieu de pipoter
dessus.

Tu dirais : fais tel exercice, et a tel moment, tu va sentir telle
chose "c'est ca la masse" ou bien ... dans telle situation tu verra le
"temple coeur sidéral de la masse esprit rouge vert jaune du génie de
l'étoile fixe de l'humanité solaire vénusienne de zachariel" ... mais
attention a l'égo surtout !

mdr

Ventilo lui fait ce qu'il prône, il essaye de te faire toucher du doigt directement.

Quelle ironie ! c'est toi qui pérore sur la gnose alors que tu l'as
en face de toi sans la voir. SAW t'a noyé dans ses concepts. ou alors,
tu t'es noyé dedans sans son aide, mais il semble qu'il n'ai pas mis de
garde fou.


Perdu dans l'impression de savoir.



Oui bien sur, dessous tout ce fatras, il y a les vrais techniques,
celles qui font que l'enseignement "touche" quand même quelque chose en
nous, et qu'on font qu'ensuite on s'attache aux "rituels" du dessus.



Tiens je vais parler de la nécessité de la purification :
effectivement c'est un sujet abordé partout dans toutes les écoles y
compris les religions.

Mais en réalité, quand tu fais une technique un tant soit peu
puissante, la nécessite de te purifier te viens naturellement. c'est
automatique. Il n'y a franchement rien a enseigner dessus, ni de voie a
suivre. Tout est déjà en nous, le chemin est déjà la. Pas besoin
d'aller le chercher dans un livre ou auprès d'un enseignant. Même ton
corps sera a même de te dire la meilleure technique de purification
qu'il a besoin... Et même pire, toutes pseudo voies qu'on nous indique
du genre d'abord tu te purifie, ensuite tu fais ceci, puis tu pourras
faire cela, c'est du flan. L'humain ne peut pas s'enfermer dans une
voie toute tracée. On ne le confine pas ainsi dans des sentiers balisés.

#117: Auteur: gémani,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 10:29 am



yoananda a écrit:
lol de chez lol.

Gémani !

SAW fait exactement la même chose que les autres...

il emberlificote la simplicité derrière un "salamalec" de termes
incompréhensibles. C'est ce qu'essaye de te démontrer Ventilo
d'ailleurs.

Ventilo me pose des questions, je ne fais qu'y répondre.

Quand il te demande qu'est-ce la masse tu lui réponds par d'autres mots incompréhensibles et c'est la fuite en avant.

Mes explications sur la masse
n'étaient pas incompréhensible, c'était juste tiré de mes études se
sciences physiques, d'autres pourraient en témoigner.


Alors que toutes ces choses, si elles existaient vraiment, tu lui
indiquerai le chemin pour les trouver par lui même au lieu de pipoter
dessus.

Voyages-tu dans l'astral pour savoir si ces choses existent ou non ?

Tu dirais : fais tel exercice, et a tel moment, tu va sentir telle
chose "c'est ca la masse" ou bien ... dans telle situation tu verra le
"temple coeur sidéral de la masse esprit rouge vert jaune du génie de
l'étoile fixe de l'humanité solaire vénusienne de zachariel" ... mais
attention a l'égo surtout !

Mais les exercices sont dans les livres de SAW, il en existe pour contacter Zachariel :



Pratique du Sagittaire :

Installez-vous de façon accroupie, les fesses appuyées sur les
talons, à la façon des indiens péruviens ; placez vos mains sur les
cuisses, les deux index dirigés vers le haut, vers le ciel, pour
attirer les rayons de Jupiter, tel que nous l'enseigne Huiracocha, afin
de magnétiser intensément les fémorales.

On vocalise alors le mantra Isis, en allongeant le son de chaque
lettre et en prononçant le S avec un son sifflant comme celui du vent.
A l'aide de cette clé, vous éveillerez totalement votre clairvoyance et
vous obtiendrez le pouvoir de lire les archives akashiques de la
Nature.

On doit ensuite méditer avec ferveur sur l'Intime, en le priant de nous emmener à l'Ange Zachariel afin qu'il nous aide.




et d'autres pour les autres génies planétaires.



Mais savez-vous à quel niveau de réalisation vous êtes ? Pourquoi
crachez sur une haute-théurgie dont vous refusez l'existence ? Je ne
ressens que de l'énergie que des frissons de bien-être, crois-tu que ce
soit des égos qui me soufflent à l'oreille que j'ai raison. Je n'ai
jamais ressenti cela de ma vie et depuis 15 jours, depuis que j'ai
commencé ce post, ça grandit. ventilo dirait que c'est l'Energie,
d'autres que c'est l'intime qui m'appelle, qui me fait signe. je ne
sais mais tout à l'heure, ça venait par vague pendant que j'écoutais
des chansons... comme Allo, la Terre.




mdr

Ventilo lui fait ce qu'il prône, il essaye de te faire toucher du doigt directement.

Quelle ironie ! c'est toi qui pérore sur la gnose alors que tu l'as en
face de toi sans la voir. SAW t'a noyé dans ses concepts. ou alors, tu
t'es noyé dedans sans son aide, mais il semble qu'il n'ai pas mis de
garde fou.


Perdu dans l'impression de savoir.



Oui bien sur, dessous tout ce fatras, il y a les vrais techniques,
celles qui font que l'enseignement "touche" quand même quelque chose en
nous, et qu'on font qu'ensuite on s'attache aux "rituels" du dessus.



Tiens je vais parler de la nécessité de la purification :
effectivement c'est un sujet abordé partout dans toutes les écoles y
compris les religions.

Mais en réalité, quand tu fais une technique un tant soit peu
puissante, la nécessite de te purifier te viens naturellement. c'est
automatique. Il n'y a franchement rien a enseigner dessus, ni de voie a
suivre. Tout est déjà en nous, le chemin est déjà la. Pas besoin
d'aller le chercher dans un livre ou auprès d'un enseignant. Même ton
corps sera a même de te dire la meilleure technique de purification
qu'il a besoin... Et même pire, toutes pseudo voies qu'on nous indique
du genre d'abord tu te purifie, ensuite tu fais ceci, puis tu pourras
faire cela, c'est du flan. L'humain ne peut pas s'enfermer dans une
voie toute tracée. On ne le confine pas ainsi dans des sentiers
balisés.



Mais si tu as ta méthode, tant mieux,
ne détourne pas les autres de la leur. Et puis tant mieux si tu assez
fort pour trouver ta méthode à toi. On peut aller jusqu'à un certain
point sans la magie sexuelle



Je me méfie de ce qui vient naturellement, sans travailler, sans effort... ce qui arrive, ce sont les égos...








le jnana-yoga, yoga de la conaissance est aussi une méthode, ne t'en déplaise !

"Dernière édition par gémani le Mar Juil 22, 2008 10:34 am; édité 1 fois"

#118: Auteur: Proximus Oscultor,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 11:20 am



gémani a écrit:









Proximus Oscultor a écrit:



par contre je veux bien continuer à lire tes extraits de SAW, mais
plus je le lis et plus je n'adhére difinitivement pas ! ..... Vraiment
désolé Gemani !?




Avoue que ta réaction face à lui change, avant tu ne pouvais pas voir
SAW, il te faisait penser à un vampire, tu as même fait jeter ses
livres à la poubelle. Et maintenant, tu arrives à le lire à moins que
tu ne parles que de mes interventions et que tu sautes les citations.

Mais ça ne te parle pas qu'il parle des rayons, que toi-même, tu
sois du rayon martien, que Salvin et ses potes étaient du même rayon,
que SAW aussi. et cela :







Citation:

Il existe, dans le plan astral, sept Sanctuaires Initiatiques, et si le disciple veut

progresser sur ce sentier, il doit se chercher un Maître : « quand
le disciple est prêt, le Maître apparaît ». « Prenez garde aux faux
prophètes ». N'acceptez pas des Maîtres extérieurs appartenant au monde
physique. Apprenez à sortir en corps astral, et quand vous aurez une
bonne expérience pratique de l'Astral, choisissez un authentique Maître
des Mystères Majeurs de la Fraternité Blanche et consacrez lui la plus
absolue dévotion et le plus profond respect.


Les Seigneurs de Mercure sont, actuellement, en train d'enseigner à
l'humanité à voyager en corps astral. Il incombe au disciple
d'apprendre à voyager en astral ; c'est une nécessité impérieuse. Les
authentiques Ecoles de Mystères se trouvent dans le plan astral, c'est
pour cela que le disciple doit absolument apprendre à " sortir " en
corps astral. Il faut que l'étudiant apprenne à se rendre aux
sanctuaires d'instruction interne pour recevoir un enseignement direct
des Maîtres de la Grande Loge Blanche.





Si tu as l'occasion, que tu reviens dans l'école initiatique sur
mars, demande-leur de te parler de SAW. Mais je ne sais pas si tu
conserves en mémoire tout ce qu'y s'y passe...





OK tu as gagné toute mon attention, je m'excuse, j'ai fais preuve
de mauvaise foi en ne lisant pas touts les extraits des discours de SAW
et de fait j'ai échappé à cette information cruciale, qui comme par
hasard ... enfin plutôt synchronocité habituelle tombait à pique, ce
qui constitue un gage d'attention supplémentaire.
Je base mon savoir sur mon vécut personnel, mais quand celui-ci se
rapproche de quelqu'un d'autre, surtout de quelqu’un que je ne pouvais
pas appréhender pour des raisons techniques, je suis stupéfait !!!!!!



Je partage absolument cette vision de SAW sur l'enseignement
initiatique basé sur les projections astrales, c'est exactement comme
ça que j'appréhende mon évolution initiatique !! Pour me parfaire dans
la voie, la projection astrale est une priorité, le reste avec le temps
deviendra totalement obsolète !
Ce que j'aime avec les discours de SAW (qui l'eut cru !!), c’est qu’il
rend compte que tout est totalement très encadré et c'est exactement ce
que je vis. Quand je sais par instinct que cette nuit par exemple je
dois me rendre dans un lieu d'initiation en rêve, ils sont déjà là à
m'attendre pour le voyage qui ne se fait apparemment pas seul et me
pressent d'aller dormir afin qu'ils m'y emmènent astralement même si au
réveil ça n’est qu’un vague souvenir disperser dans le langage onirique
!


Je suis un peu fainéant donc me mettre en phase pour une projection
astrale généralement peu me rendre insomniaque quelque jours avant que
ça se stabilise, de fait le matin à mon réveil je ne suis pas très
opérationnel pour travailler en forme. Si bien que le phénomène de la
projection devient incontrôlable, c'est soit par accident ou soit ils
la provoquent volontairement comme pour la première fois. Il faut
travailler ce point et ils me le disent constament dans mes rêves.

Il y a encore d’autre détail qui corrobore ce que tu cites dans d’autre post.



Mais d’abord j'ai deux autres questions, histoire de bien vérifier
et d'éprouver davantage une concordance entre mes expériences
initiatique et SAW, qui se révèlent jusqu'à maintenant plus
qu'intéressant ... jusqu'à me demander si le malaise qui me prenait en
lisant SAW n'était pas une sorte de programmation !
Parfois j'ai cette impression de n'être qu'une machine programmer
longtemps à l'avance avec des sécurités et des permissions activées à
des moments précis !



Ma première question : il y a encore plus grand et plus puissant
que la projection astrale accessible à très peu d'individu et qui
constitue l’un des summums de l'initiation, je n'ai vue cela qu'une
fois dans toute ma vie alors que je ne savais même pas ce que c'était,
c'est quelque chose de grandiose et d'unique ….et ça a généralement la
constitution de la pierre (héhéhé oui je sais c’est étrange et pourtant
ça existe bel et bien !) ! Si tu es mu par la synchronocité je pense
que tu répondras à pique sur ce à quoi je fais référence, ainsi je me
demande si SAW en a déjà parlé ? Et surtout quel est son point de vue
sur la question ?


deuxieme question : je reflechir encore .... quelle carte vais-je devoir sortir pour SAW !!

"Dernière édition par Proximus Oscultor le Mar Juil 22, 2008 11:38 am; édité 2 fois"

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 22:56

#119: Auteur: yoananda,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 12:01 pm



Citation:
Mais si tu as ta méthode, tant mieux, ne détourne pas les autres de la leur.


A vrai dire, c'est plutôt l'inverse qui s'est produit.

C'est SAW et d'autres qui m'ont détourné de ma voie a cause de tout ce
qu'ils rajoutent en plus de la simplicité nécessaire et suffisante.

Et pourtant c'est la même voie...

Mais bon c'est sur que c'est séduisant sur la papier ce qu'on te
promet si tu fais bien tes devoirs, si tu suis bien la voie, si tu
écoutes bien l'enseignement.

Attention a ne pas mal me comprendre. Je ne jettes pas le bébé avec l'eau du bain. Et il vaut mieux ca que rien.

Enfin bref...

#120: Auteur: gémani,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 12:07 pm



Proximus Oscultor a écrit:





gémani a écrit:









Proximus Oscultor a écrit:



par contre je veux bien continuer à lire tes extraits de SAW, mais
plus je le lis et plus je n'adhére difinitivement pas ! ..... Vraiment
désolé Gemani !?




Avoue que ta réaction face à lui change, avant tu ne pouvais pas voir
SAW, il te faisait penser à un vampire, tu as même fait jeter ses
livres à la poubelle. Et maintenant, tu arrives à le lire à moins que
tu ne parles que de mes interventions et que tu sautes les citations.

Mais ça ne te parle pas qu'il parle des rayons, que toi-même, tu
sois du rayon martien, que Salvin et ses potes étaient du même rayon,
que SAW aussi. et cela :







Citation:

Il existe, dans le plan astral, sept Sanctuaires Initiatiques, et si le disciple veut

progresser sur ce sentier, il doit se chercher un Maître : « quand
le disciple est prêt, le Maître apparaît ». « Prenez garde aux faux
prophètes ». N'acceptez pas des Maîtres extérieurs appartenant au monde
physique. Apprenez à sortir en corps astral, et quand vous aurez une
bonne expérience pratique de l'Astral, choisissez un authentique Maître
des Mystères Majeurs de la Fraternité Blanche et consacrez lui la plus
absolue dévotion et le plus profond respect.


Les Seigneurs de Mercure sont, actuellement, en train d'enseigner à
l'humanité à voyager en corps astral. Il incombe au disciple
d'apprendre à voyager en astral ; c'est une nécessité impérieuse. Les
authentiques Ecoles de Mystères se trouvent dans le plan astral, c'est
pour cela que le disciple doit absolument apprendre à " sortir " en
corps astral. Il faut que l'étudiant apprenne à se rendre aux
sanctuaires d'instruction interne pour recevoir un enseignement direct
des Maîtres de la Grande Loge Blanche.





Si tu as l'occasion, que tu reviens dans l'école initiatique sur
mars, demande-leur de te parler de SAW. Mais je ne sais pas si tu
conserves en mémoire tout ce qu'y s'y passe...





OK tu as gagné toute mon attention, je m'excuse, j'ai fais preuve
de mauvaise foi en ne lisant pas touts les extraits des discours de SAW
et de fait j'ai échappé à cette information cruciale, qui comme par
hasard ... enfin plutôt synchronocité habituelle tombait à pique, ce
qui constitue un gage d'attention supplémentaire.
Je base mon savoir sur mon vécut personnel, mais quand celui-ci se
rapproche de quelqu'un d'autre, surtout de quelqu’un que je ne pouvais
pas appréhender pour des raisons techniques, je suis stupéfait !!!!!!



J'adore ce changement de point de vue que tu te permets



Je partage absolument cette vision de SAW sur l'enseignement
initiatique basé sur les projections astrales, c'est exactement comme
ça que j'appréhende mon évolution initiatique !! Pour me parfaire dans
la voie, la projection astrale est une priorité, le reste avec le temps
deviendra totalement obsolète !
Ce que j'aime avec les discours de SAW (qui l'eut cru !!), c’est qu’il
rend compte que tout est totalement très encadré et c'est exactement ce
que je vis. Quand je sais par instinct que cette nuit par exemple je
dois me rendre dans un lieu d'initiation en rêve, ils sont déjà là à
m'attendre pour le voyage qui ne se fait apparemment pas seul et me
pressent d'aller dormir afin qu'ils m'y emmènent astralement même si au
réveil ça n’est qu’un vague souvenir disperser dans le langage onirique
!


T'es en formation, ils sont là pour
toi. Bon, il faut être sûr que c'est bien une école de la loge blanche,
le seul moyen que donne SAW pour être sûr, c'est de demander à son
instructeur : est-il vrai qu'il ne faut pas répandre son sémen pour
évoluer spirituellement ? Et là bien faire attention à sa réaction,
s'il est évasif (ouh ce frisson incroyable, c'est puissant, ça arrache,
bon désolé, je reprends) ou s'il est catégorique et te répond, cela est
exact (le frisson de bien-être continue). Tu ne dois pas perdre ton
semen. C'est la seule chose que je peux t'apprendre, je ne connais pas
le monde astral par mon expérience.




Je suis un peu fainéant donc me mettre en phase pour une projection
astrale généralement peu me rendre insomniaque quelque jours avant que
ça se stabilise, de fait le matin à mon réveil je ne suis pas très
opérationnel pour travailler en forme. Si bien que le phénomène de la
projection devient incontrôlable, c'est soit par accident ou soit ils
la provoquent volontairement comme pour la première fois. Il faut
travailler ce point et ils me le disent constament dans mes rêves.

Il y a encore d’autre détail qui corrobore ce que tu cites dans d’autre post.



Il faut chercher à rester conscient
au moment de l'endormissement, toujours conscient... toujours et là on
peut sortir volontairement




Mais d’abord j'ai deux autres questions, histoire de bien vérifier et
d'éprouver davantage une concordance entre mes expériences initiatique
et SAW, qui se révèlent jusqu'à maintenant plus qu'intéressant ...
jusqu'à me demander si le malaise qui me prenait en lisant SAW n'était
pas une sorte de programmation !
Parfois j'ai cette impression de n'être qu'une machine programmer
longtemps à l'avance avec des sécurités et des permissions activées à
des moments précis !



Je vais te dire comment je vois les
choses, ils ont fait exprès de te détourner des livres de SAW parce que
c'était trop tôt, il fallait d'abord que tu passes par certaines
expériences d'évolution, je suppose. Ce n'est pas un égo qui t'a
détourné de lui mais quelle merveilleuse entraide on reçoit. J'ai un
autre ami, on lui a répondu, non on te laisse pas aller en astral parce
que sinon tu ne reviendrais pas dans le vie réelle, ce serait comme une
fuite pour toi. On est tous différents et ils font en fonction, je
suppose, au mieux de nos intérêts spirituels.




Ma première question : il y a encore plus grand et plus puissant que la
projection astrale accessible à très peu d'individu et qui constitue
l’un des summums de l'initiation, je n'ai vue cela qu'une fois dans
toute ma vie alors que je ne savais même pas ce que c'était, c'est
quelque chose de grandiose et d'unique ….et ça a généralement la
constitution de la pierre (héhéhé oui je sais c’est étrange et pourtant
ça existe bel et bien !) ! Si tu es mu par la synchronocité je pense
que tu répondras à pique sur ce à quoi je fais référence, ainsi je me
demande si SAW en a déjà parlé ? Et surtout quel est son point de vue
sur la question ?


non présentement, je vois pas trop, si ce n'est l'état de jinas que place SAW au dessus du voyage astral :









Citation:
Bon,
maintenant, en ce qui concerne la Troisième Chambre, ils sont peu
nombreux car ils doivent être très bien décidés, fermement résolus à
faire le travail ésotérique. La Troisième Chambre fonctionne, ici, dans
un Sanctuaire spécial, nous t'y emmènerons pour que tu voies comment
elle fonctionne.

La Troisième Chambre n'a qu'un seul objectif : éveiller la
Conscience ; ici, nous travaillons en groupe pour l'éveil de la
Conscience à l'aide de méthodes pratiques et efficaces. Nous avons
parmi nous des individus qui travaillent déjà en Jinas (ou Djinn) : il
y a des frères qui travaillent parfaitement dans la quatrième
dimension, qui voyagent avec leurs corps physique dans la quatrième
coordonnée, la quatrième verticale. Il y a des personnes qui sont
allées au Tibet, en état de Jinas, avec leur corps de chair et d'os, ce
sont des gens de Troisième Chambre, évidemment.

On travaille très intensément avec la concentration, la
méditation, le Samadhi, etc. Ici, les frères de Troisième Chambre
s'éveillent très rapidement parce qu'on travaille à toute vapeur, de
façon pratique, pour sortir en corps astral, en Jinas, pour atteindre
l'extase, et je ne suis pas content jusqu'à ce qu'ils soient
complètement éveillés.

Un jour viendra où nous nous réunirons seulement en état de Jinas
et ceux qui ne seront pas capables d'accourir avec leur corps en état
de Jinas vont rester en dehors. Il y en a actuellement, en Troisième
Chambre, qui travaillent très fort, et d'autres qui ont déjà eu le
bonheur d'atteindre leur but. C'est cela l'essentiel : travailler
ardemment dans les pratiques. Un jour, donc, tous devront accourir en
état de Jinas et seuls ceux qui pourront venir en Jinas seront admis
dans la Troisième Chambre ".


deuxieme question : je reflechir encore .... quelle carte vais-je devoir sortir pour SAW !!




l'état de jinas : il faut d'abord
sortir de son corps et ensuite on apelle son corps physique. Des
sphères de lumières précèdent la jonction et là ils peuvent se rendre
physiquement où ils veulent... ça parait de la science fiction... Ils
peuvent aussi agir sur le corps physique et le modifier pour devenir
Léopard, les hommes léopard...ou ce qu'ils veulent, ça me rappelle un
film qui se passait au Brésil avec un gamin qui était enlevé à ses
parents par une tribus amérindienne...à un moment, ils lui font boire
un breuvage ou fumé une herbe, et il traverse la forêt à grande
vitesse, je ne sais plus si c'est un voyage astral ou s'il a pris la
forme d'un animal. Si on pense aux magiciens noirs, peut-être que
ceux-ci se transforment en serpents, voire en loup-garou ou en
chauve-souris comme les vampires.


Mais je ne crois pas que ça corresponde à ce dont tu parles, même si ça touche à la transformation moléculaire...

Non, visiblement, je ne suis pas mû par la synchronicité visiblement
même s'il est arrivé qu'on me le dise récemment. Tu sais, tu as des
longueurs d'avance sur moi, je ne voyage pas dans l'astral. Je n'ai pas
encore lu tous les bouquins de SAW (mais surtout je dois pratiquer !),
mais ça me fait plaisir que tu le considères mieux et surtout que tu
ressentes enfin au travers de ces écrit cette note qui résonne en toi.


Si je trouve quelque chose, je t'en informerais aussitôt.

Grand merci pour ton témoignage qui me conforte après d'autres...


"Dernière édition par gémani le Mar Juil 22, 2008 12:11 pm; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 22:56

#121: Auteur: yoananda,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 2:23 pm


J'ai comme la vague impression que l'enseignement de SAW ne peut avoir de sens QUE pour ceux qui pratiquent DEJA le VA !

Évidement il a du donner des pseudo techniques pour y arriver, mais c'est du flan.

Ces technique servent pour ceux qui y arrivent DEJA naturellement a
mieux contrôler leurs sorties. Les autres ils peuvent toujours se
brosser pour que ca marche ! lol (sauf cas exceptionnel ou ils avaient
la capacité endormie et dans ce cas, la première technique qui passe la
réveillera "par hasard", que ce soit ca ou autre chose)



donc pour dire, que, si mon impression est avérée, ca n'est pas la "gnose" qui est universelle et ne s'adresse pas a une certaine catégorie de personne.

#122: Auteur: Proximus Oscultor,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 3:01 pm



gémani a écrit:



l'état de jinas : il faut d'abord
sortir de son corps et ensuite on apelle son corps physique. Des
sphères de lumières précèdent la jonction et là ils peuvent se rendre
physiquement où ils veulent... ça parait de la science fiction... Ils
peuvent aussi agir sur le corps physique et le modifier pour devenir
Léopard, les hommes léopard...ou ce qu'ils veulent, ça me rappelle un
film qui se passait au Brésil avec un gamin qui était enlevé à ses
parents par une tribus amérindienne...à un moment, ils lui font boire
un breuvage ou fumé une herbe, et il traverse la forêt à grande
vitesse, je ne sais plus si c'est un voyage astral ou s'il a pris la
forme d'un animal. Si on pense aux magiciens noirs, peut-être que
ceux-ci se transforment en serpents, voire en loup-garou ou en
chauve-souris comme les vampires.


Mais je ne crois pas que ça corresponde à ce dont tu parles, même si ça touche à la transformation moléculaire...

Non, visiblement, je ne suis pas mû par la synchronicité visiblement
même s'il est arrivé qu'on me le dise récemment. Tu sais, tu as des
longueurs d'avance sur moi, je ne voyage pas dans l'astral. Je n'ai pas
encore lu tous les bouquins de SAW (mais surtout je dois pratiquer !),
mais ça me fait plaisir que tu le considères mieux et surtout que tu
ressentes enfin au travers de ces écrit cette note qui résonne en toi.


Si je trouve quelque chose, je t'en informerais aussitôt.

Grand merci pour ton témoignage qui me conforte après d'autres...






En fonction de cela j'aurais la garantie que SAW a vraiment quelque
chose d'unique qui merite davantage d'attention de ma part avec la
grande remise en question qui va avec !

"Dernière édition par Proximus Oscultor le Mar Oct 28, 2008 9:43 am; édité 3 fois"

#123: Auteur: gémani,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 6:16 pm


Si il en parle, mais il n'emploie pas le même
vocabulaire. il parle de véhicules christiques. Dans la seconde
citation, il explicite le char Merkabah



il fait référence :




Citation:

LOIS DES CORPS



CORPS PHYSIQUE : Il est gouverné par 48 Lois. Son aliment de base est l'Hydrogène 48.



CORPS ASTRAL : Ce véhicule est soumis à 24 Lois. Son aliment de base est l'Hydrogène 24.



CORPS MENTAL : Ce véhicule est soumis à 12 Lois. Son aliment de base est l'Hydrogène 12.



CORPS CAUSAL : Ce véhicule est gouverné par 6 Lois. Son aliment de
base est l'Hydrogène 6. Celui qui possède ce quatrième Véhicule est
absolument immortel.



KRIYA



Ce mot signifie : ACTION. Chaque Gourou en Orient a sa KRIYA. La
KRIYA de YOGANANDA est très répandue actuellement. Cette KRIYA EST TRÈS
BONNE POUR LE DÉVELOPPEMENT des FACULTÉS INTERNES DE L'HOMME et
beaucoup de Gnostiques la pratiquent. La KRIYA d'YOGANANDA, seuls
BABAJI, LAHIRI LAHASAYA et SRI YUSTEWAR l'eurent en totalité. Elle n'a
pas pu être donnée complète à YOGANANDA car il fut seulement un SWAMI
(moine). S'il avait été marié, on lui aurait donné la KRIYA EN ENTIER.
Son Maître lui conseilla le Mariage mais il ne l'accepta pas.



Le GRAND YOGI AVATAR LAHIRI LAHASAYA fut marié, il ne reçut la
Kriya complète qu'après s'être marié. Ce fut à ce moment que le CHRIST
YOGI de l'INDE, l'immortel Babaji, appela LAHIRI LAHASAYA pour
l'INITIATION.



Le Seigneur LAHIRI LAHASAYA avait vécu de nombreuses réincarnations
dans les HIMALAYAS, dédié à la vie contemplative. Malgré tant de
pénitences et de jeûnes, il ne s'était pas réalisé. Le Seigneur LAHIRI
LAHASAYA en vint à se réaliser à fond quand il se maria. Ceci est
textuel dans le Livre de la Sagesse et n'importe qui pourra le vérifier
s'il étudie l'autobiographie de YOGANANDA (voir autobiographie d'un
Yogi).



CONSEIL OPPORTUN



Pratique ce que tu veux et lis ce qui te plaît, mais rappelle-toi
que quand tu édifieras, la première chose dont tu auras besoin, est la
PIERRE pour les fondations, parce que si tu construis sur le sable, ton
édifice roulera inévitablement dans l'abîme.



Tu aimes la KRIYA ? Bon, pratique-la, mais d'abord, pose les
fondations de ton TEMPLE. Edifie sur la PIERRE VIVE. Cette PIERRE est
le SEXE. N'édifie pas sur le sable des théories, parce que ton ÉDIFICE
roulera dans l'abîme.



Tu veux des pouvoirs ? Il te faut avoir les véhicules où se
développent les pouvoirs. Les FANTÔMES ASTRAL, MENTAL et CAUSAL peuvent
développer des pouvoirs de FANTÔME, c'est tout. Tu as besoin des
pouvoirs CHRISTIQUES, dans quel véhicule vas-tu les développer ? Tu
n'as pas acquis l'ASTRAL CHRIST ? Tu n'as pas le MENTAL CHRIST ? TU NE
JOUIS PAS DU CORPS DE LA VOLONTÉ CHRIST ?



Arrête-toi un moment et médite : NE SOIS, NI FANATIQUE, NI
SECTAIRE, ARRETE-TOI UN MOMENT ! S'IL TE PLAIT, SOIS SINCERE ENVERS
TOI-MËME. SI TU N'AS PAS ENCORE DE VEHICULES CHRISTIQUES, NE PERDS PAS
TON TEMPS, ENGENDRE-LES MAINTENANT-MËME, AVANT QUE LA MORT NE VIENNE.



AMOUR VÉRITABLE






Et ici il parle de la Merkabah comme d'un char (extrait de ses
conférences). Tous ceux qui ont lu la Kabbale connaissent ce terme mais
rares sont ceux qui peuvent l'expliquer.




Citation:
Il
me vient en mémoire, à cet instant, certaines instructions que j'ai
reçues il y a quelques nuits. Là-bas, dans le monde Astral, on m'a fait
vivre une scène très intéressante : on m'a fait me sentir persécuté,
bien que je fusse conscient ; mais quelques Vénérables ont alors
provoqué en moi une scène de persécution...



Soudain, enfermé dans une certaine maison, j'ai reçu la visite de
tous ces Vénérables de la Fraternité Occulte et ils m'ont instruit en
chantant de manière délicieuse. Ils m'ont donc dit que " les poursuites
de la Loi (ne faisant pas référence aux lois terrestres, mais aux Lois
du Karma) ne s'exercent que lorsqu'on ne se déplace pas, bien vêtus,
dans un riche char ". C'est-à-dire, soyez " bien vêtus " dans un
magnifique " char " et avec beaucoup d'argent en poche et les
poursuites cesseront.



Je suis en train de vous parler dans un langage que vous devez
savoir comprendre. À quel " char " se réfèrent les Vénérables ? Au CHAR
DE MERKABAH. Quel est ce char ? Ce char est composé de quatre Corps :
le Physique, l'Astral, le Mental et le Causal. C'est cela, le char ;
quand, dans la Kabbale, vous entendez parler du " Char de Merkabah ",
on se réfère aux Quatre Corps.



" Bien vêtu "... Qu'entend-on, dans la Kabbale, par " un personnage
bien vêtu dans un riche char " ? Celui qui a fabriqué les Corps
Existentiels Supérieurs de l'Être et qui, de plus, les a CHRISTIFIÉS ;
celui-là est un " individu bien vêtu ".



Et s'il a " beaucoup d'argent dans sa bourse ", qu'affirme-t-on ?
Qu'il a du CAPITAL COSMIQUE. Ce capital, on l'obtient en faisant de
bonnes oeuvres, en travaillant pour l'Humanité.



Il est évident qu'un Maître comme LE COMTE DE SAINT GERMAIN,
personne ne va le poursuivre. Et Jésus de Nazareth, comment les
Seigneurs du Karma le poursuivraient-ils ? Qui va poursuivre Jésus de
Nazareth ? Ils poursuivent " l'indigent ", le malheureux qui marche " à
pied ", " mal vêtu ", tout amaigri et sans " argent ".



Qui est " le malheureux, l'indigent mal vêtu " ? Le " mendiant ",
qui est-ce ? Celui qui n'a pas fabriqué les Corps Existentiels
Supérieurs de l'Être : " Villegas et tous ceux qui le suivent, Vincent
et tous ses gens, Monsieur Raymond et tout son monde " ; ce sont des
victimes de la Loi. Ne le voyez-vous pas ? Ils vont par-ci, par-là,
toujours malheureux ; ils naissent sans savoir comment et meurent sans
savoir pourquoi, toujours avec un bandeau sur les yeux, depuis le
berceau jusqu'au tombeau. Ils se marient ; ils ont beaucoup d'enfants ;
ils vivent dans la plus affreuse pauvreté, toujours malheureux,
toujours persécutés. Quand on s'habille bien, qu'on a un joli " char "
et beaucoup d'argent dans sa bourse, les poursuites cessent.



Qui poursuivrait le COMTE CAGLIOSTRO ? Même le célèbre Louis XV ne
put rien contre lui. Il l'enferma dans la Bastille, sans doute. Mais
croyez-vous que le Comte Cagliostro, un homme qui maniait les ÉTATS DE
JINAS, ait pu rester enfermé là, dans la Bastille ? À des moments, il
se trouvait là, à d'autres moments, il se trouvait à Rome, à Paris, à
Londres, de partout, sauf à la Bastille.





Nous n'exagérons donc pas en appuyant l'idée transcendantale
alchimique qu'un Ain-Soph Paranishpana (Atome Sur-Réalisé), possède en
lui-même quatre atomes-semences : Carbone, Oxygène, Nitrogène et
Hydrogène. Avec ses quatre atomes alchimiques, l'Ain-Soph Paranishpana
reconstitue le char Merkabah (les corps solaires), pour entrer dans
n'importe quel Univers, quand cela est nécessaire.



N'oublions pas que Merkabah est le char des siècles, l'Homme Céleste de la Kabbale.



En conséquence et pour corollaire, nous pouvons et devons affirmer
que ceux qui n'ont pas réalisé le travail dans la Neuvième Sphère (le
sexe) ne possèdent pas, en réalité, le char de Merkabah. Il est
indiscutable que tout change dans le champ d'action de la Prakriti, à
cause des modifications positives ou négatives, mais si nous ne
fabriquons pas le char de Merkabah, Ain-Soph se retrouvera sans
Auto-Réalisation Intime...





D'après moi, quand il dit voyager en jinas, ça veut dire avec la
merkabah. Puisque c'est ainsi qu'il parle de Cagliostro... Maître
réalisé





Extrait de : Mon retour au Tibet :


Citation:

Nous n'exagérons donc pas en appuyant l'idée transcendantale
alchimique qu'un Ain-Soph Paranishpana (Atome Sur-Réalisé), possède en
lui-même quatre atomes-semences : Carbone, Oxygène, Nitrogène et
Hydrogène. Avec ses quatre atomes alchimiques, l'Ain-Soph Paranishpana
reconstitue le char Merkabah (les corps solaires), pour entrer dans
n'importe quel Univers, quand cela est nécessaire.



N'oublions pas que Merkabah est le char des siècles, l'Homme Céleste de la Kabbale.





"Dernière édition par gémani le Mer Juil 23, 2008 7:45 am; édité 3 fois"

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:02

#124: Auteur: galimba,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 6:21 pm



Proximus Oscultor a écrit:





gémani a écrit:



l'état de jinas : il faut d'abord
sortir de son corps et ensuite on apelle son corps physique. Des
sphères de lumières précèdent la jonction et là ils peuvent se rendre
physiquement où ils veulent... ça parait de la science fiction... Ils
peuvent aussi agir sur le corps physique et le modifier pour devenir
Léopard, les hommes léopard...ou ce qu'ils veulent, ça me rappelle un
film qui se passait au Brésil avec un gamin qui était enlevé à ses
parents par une tribus amérindienne...à un moment, ils lui font boire
un breuvage ou fumé une herbe, et il traverse la forêt à grande
vitesse, je ne sais plus si c'est un voyage astral ou s'il a pris la
forme d'un animal. Si on pense aux magiciens noirs, peut-être que
ceux-ci se transforment en serpents, voire en loup-garou ou en
chauve-souris comme les vampires.


Mais je ne crois pas que ça corresponde à ce dont tu parles, même si ça touche à la transformation moléculaire...

Non, visiblement, je ne suis pas mû par la synchronicité visiblement
même s'il est arrivé qu'on me le dise récemment. Tu sais, tu as des
longueurs d'avance sur moi, je ne voyage pas dans l'astral. Je n'ai pas
encore lu tous les bouquins de SAW (mais surtout je dois pratiquer !),
mais ça me fait plaisir que tu le considères mieux et surtout que tu
ressentes enfin au travers de ces écrit cette note qui résonne en toi.


Si je trouve quelque chose, je t'en informerais aussitôt.

Grand merci pour ton témoignage qui me conforte après d'autres...




Non je parlais de quelque chose de tout a fait différent que
généralement on nomme la Merkaba ou le véhicule Divin, j'ai vue cette
chose qui volait dans l'Astrale qu'une fois dans toute ma vie et je
donnerai n'importe quoi pour la revoir au moins une deuxième fois. Je
viens juste de faire des recherches sur ce thème concernant SAW et je
n'ai pas trouvé grand chose même s'il semble en parler. En le googlant
je tombe sur des discours dont j'ignore s'il sont de SAW lui-même !
As-tu quelque information concernant la Merkaba ou le véhicule de
lumière dans la Gnose
de SAW ? Ce dont j'ai vue était une sorte d'édifice en pierre en forme
triangulaire assez complexe qui volait en formation avec deux autres
véhicules octogonales un peu plus ombre et à leur passage j'entendais
une musique indéfinissable. Le seul qui en a parlait avec une
description trait pour trait à la mienne est JJ Hyrtak, mais qu'en
est-il de SAW ?

En fonction de cela j'aurais la garantie que SAW a vraiment
quelque chose d'unique qui merite davantage d'attention de ma part avec
la grande remise en question qui va avec !




Oui Proximus, tu parles de projection astrale, et sans doutes est-ce
cette technique de souhait que tu expérimente? En tout cas cela semble
marcher. Voila la Création dans sa Puissance. Reste l'Âme en gouverne...

#125: Auteur: gémani,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 6:43 pm


Aller retour à la pratique !



Ce post est très important. cela est l'exercice de transmutation du
semen pour les célibataires. Les femmes ne sont pas oubliées. C'est
extrait de la fin du chapitre 9 du livre la transformation radicale : http://pagesperso-orange.fr/gnosis-samael/docs/1990%20la%20transformation%20radicale.pdf



Si vous estimez que ça n'a pas sa place ici, je ferai un lien vers mon site au besoin.



Cependant, il faut avoir 21 ans pour le lire et le pratiquer.



CHAPITRE09



06 Sixième exercice ou rite : Vajroli Mudra (transmutation pour les célibataires).



Maintenant je vais t'enseigner quelque chose d'un très grand intérêt
pour tout étudiant gnostique et tu l'enseigneras à ton tour dans tous
les pays où tu iras en mission.


Ainsi donc, tu dois porter la plus grande attention. Nous allons
traiter du sixième rite, qui est en relation avec le Vajroli Mudra : il
s'agit de la transmutation sexuelle ; l'énergie sexuelle
est le type d'énergie le plus fin que puisse fabriquer l'organisme,
c'est la force la plus subtile avec laquelle puisse travailler le
corps.



Le véhicule humain a des canaux très fins par où circule l'énergie,
et si cette énergie vient à sortir de ces canaux, à faire irruption
dans d'autres canaux, alors c'est la catastrophe. L'énergie sexuelle
est une force explosive merveilleuse que nous devons apprendre à manier
et diriger sciemment si vraiment nous voulons l'Autoréalisation intime
de l'Etre.



Le Vajroli Mudra est destiné tout spécialement aux célibataires,
bien qu'il puisse aussi, indubitablement, être utile aux gens mariés ;
nous pourrions dire, plus précisément, que les célibataires disposent,
avec le Vajroli Mudra, d'une méthode fondamentale, d'un système
spécifique pour se maintenir en état de Brahmacharya, c'est-à-dire de
chasteté.



Ceux qui n'ont pas de femme, ou les femmes qui n'ont pas de mari,
doivent se conformer à l'état de Brahmacharya, sans faillir, jusqu'au
jour où les hommes auront leur prêtresse et les femmes leur mari.



Beaucoup de célibataires voudraient accomplir l'union sexuelle
ici et là avec différentes femmes ; c'est de la fornication, c'est
défendu aux aspirants à l'Adeptat. L'individu qui aspire vraiment à
atteindre l'Adeptat ne peut s'unir avec plusieurs femmes, parce
qu'alors il viole la Loi, il va à l'encontre du sixième Commandement de
la Loi de Dieu.



Le célibataire doit se maintenir avec fermeté dans le Brahmacharya
jusqu'à ce qu'il ait une épouse, il doit pratiquer rigoureusement le
Brahmacharya, ce qui n'est pas possible si l'on ne sait pas transmuter
son énergie sexuelle.



Celui qui veut apprendre à transmuter doit connaître parfaitement le
Vajroli Mudra, sinon il ne sait pas, il ne connaît pas, il ne possède
pas la science de la transmutation.



Le Vajroli Mudra, entre autres avantages, permet au célibataire, même s'il est seul, de conserver sa puissance sexuelle,
de ne pas perdre sa virilité ; normalement, un organe non utilisé
s'atrophie, si l'on cesse de se servir de notre main elle s'atrophie,
si l'on cesse d'utiliser l'un de nos pieds, il ne sera plus en mesure
de fonctionner ; de la même façon, si l'on cesse de faire usage de nos
organes créateurs, ils s'atrophieront tout simplement et l'homme
deviendra impuissant et alors il marchera mal sur la Voie.



Mais avec le Vajroli Mudra on peut conserver sa puissance sexuelle
pendant toute sa vie. Je ne veux pas dire, et je tiens à le préciser,
qu'avec le Vajroli Mudra un individu va créer ses " Corps existentiels
" de l'Etre, non, jamais je ne ferais ce genre d'affirmations, et je ne
prétends pas, non plus, qu'avec cela on va parvenir à l'Autoréalisation
intime de l'Etre, non !.



Celui qui veut s'autoréaliser devra travailler dans la Forge des Cyclopes (l'union sexuelle),
est-ce clair ?. Il se produit qu'avec le Vajroli Mudra on travaille
avec une seule force, dans le cas de l'homme avec la force masculine et
rien d'autre, et dans le cas de la femme, avec la force féminine, sans
plus.



Pour créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Etre, il faut
quelque chose de plus, il faut travailler avec les trois forces de la
Nature et du Cosmos, 1 la force masculine, 2 la force féminine qui est
dans la femme et, 3 la force neutre qui réconcilie les deux autres.
Comme je te l'ai dit déjà en d'autres occasions, la force masculine est
la Sainte-Affirmation, la féminine est la Sainte-Négation et la force
neutre est la Sainte-Conciliation. Il est indubitable que pour qu'il y
ait création, les trois forces sont nécessaires : voilà pourquoi le
Maïthuna est indispensable pour pouvoir créer les Corps Existentiels
Supérieurs de l'Etre.



Les gens communs et ordinaires ne possèdent pas les corps astral,
mental ou causal ; ces corps, il faut les créer et ils ne peuvent être
créés que par le moyen du Maïthuna ou du Sahaja Maïthuna, c'est-à-dire,
de la Magie Sexuelle.
Cependant, le Vajroli Mudra sert, je le répète, aux hommes qui n'ont
pas de femme, aux femmes qui n'ont pas d'homme, de même qu'aux couples
qui travaillent avec le Sahaja Maïthuna, car il les aide tous à
sublimer et transmuter leur énergie sexuelle.



Le Vajroli Mudra est donc très utile aux célibataires des deux sexes et aux gens mariés.

Bon, après ces quelques explications préliminaires, je vais maintenant
donner la technique du Vajroli Mudra. Prête bien attention à tout le
déroulement de l'exercice, car c'est très important.



DEBUT DE L'EXERCICE :



Tout d'abord je me mets debout, bien droit, les talons joints, et
je place mes mains sur mes hanches. Puis je pose mes mains à plat sur
mon ventre, de chaque côté du nombril, et je les fais glisser lentement
vers le bas, le long de mes cuisses, en me penchant vers l'avant, comme
pour faire une profonde révérence, jusqu'à rejoindre mes genoux. En
abaissant mes mains et en m'inclinant lentement, sans plier les jambes,
j'expire à fond, afin de vider mes poumons de tout l'air qu'ils
contiennent, de telle sorte qu'au moment où mes mains peuvent saisir
mes genoux, je n'ai plus d'air dans les poumons.



Ensuite, je relève lentement mon corps, je me redresse peu à peu,
sans bouger les pieds, les talons toujours collés, je fais remonter mes
mains le long de mes cuisses et je les remets sur mes hanches, au
moment où mon corps se trouve à nouveau bien droit ; dans cette
position, mes bras ressemblent aux deux anses d'une jarre. Je n'ai pas
encore repris mon souffle, mes poumons sont tout à fait vides.



Maintenant, je poursuis l'exercice en faisant descendre mes mains
vers mes organes créateurs, mais je n'ai toujours pas rempli mes
poumons d'air ; je fais à présent un massage au niveau de la prostate,
pour que la vibration atteigne la prostate et qu'il y ait une
transmutation sexuelle.
Ce massage, je le fais non seulement sur la prostate, mais je peux et
je dois aussi le faire sur les organes sexuels, avec une certaine
fermeté. Après avoir effectué ce massage sur mes organes génitaux
créateurs, je pose à nouveau mes mains sur mes hanches, en gardant le
corps droit.



Ayant ramené les mains sur les hanches, j'inspire alors
profondément, je remplis mes poumons d'air, en dirigeant, en faisant
monter l'énergie créatrice jusqu'au cerveau, par les canaux subtils Ida
et Pingala, à l'aide de l'imagination. Puis, j'exhale très lentement,
en m'inclinant vers l'avant, et je répète tout l'exercice de
transmutation jusqu'à ce que je l'aie accompli trois fois.



FIN DE L'EXERCICE



J'avais une question à poser au Maître : dans le cas de la femme,
lui demandai-je, est-ce que le massage se fera sur la région des
ovaires et sur le sexe proprement dit ?. Le Maître me répondit :



" Dans le cas de la femme,
le Vajroli Mudra est pareil, si ce n'est que la femme doit effectuer le
massage sur les ovaires droit et gauche et sur ses organes sexuels,
c'est-à-dire, pour être plus précis, sur le vagin ou la Yoni. La femme
peut alors transmuter l'énergie sexuelle produite dans la pratique du Vajroli Mudra.



La femme mariée, tout comme l'homme marié, n'a pas besoin d'un massage
fort, un massage doux suffit ; mais la femme célibataire a besoin d'un
massage un peu plus fort afin d'accomplir la transmutation de sa propre
énergie sexuelle ; il est nécessaire de faire monter cette énergie jusqu'au cerveau.



Je t'ai donné cette explication pour que ceux qui liront ton livre
sachent comment pratiquer le Vajroli Mudra, qui sert à la transmutation
pour les célibataires, pour ceux qui n'ont pas encore d'époux ou
d'épouse ".



Le Maître fit l'exercice trois fois, puis il me demanda de
l'exécuter à mon tour pour voir si j'avais bien compris comment faire
le Vajroli Mudra. Lorsque j'eus terminé, il poursuivit en ces termes :



" Quant au massage sur la prostate et sur les organes génitaux, nous pouvons dire qu'il y a trois types de massages :



1 Le massage très doux sur la prostate et les organes sexuels



2 Le massage moyen, un peu plus fort, sur la prostate et les organes sexuels



3 Le massage fort sur la prostate et les organes créateurs.



Il va de soi que ce massage fort produit l'érection du phallus,
c'est une chose certaine, et il doit en être ainsi ; c'est pour cela
que ce troisième type de massage est conseillable tout spécialement
pour les célibataires, pour ceux qui n'ont pas d'épouse.


Nous suggérons à ceux-là ce troisième type de massage. Ainsi, lorsque
le phallus se trouve être en érection, il se produit la transmutation
du Semen en énergie que l'on fait monter jusqu'au cerveau pendant qu'on
inspire.



Les gens mariés, pour leur part, se limiteront au premier et au
deuxième types de massage, sans plus, et même, le premier type est plus
que suffisant, puisqu'ils ont une femme et qu'ils peuvent amener leur
phallus à sa totale érection au moyen du Sahaja Maïthuna. Voilà donc en
ce qui concerne ce qu'on appelle en Orient le Vajroli Mudra ".



Nous devons donc faire preuve d'une grande force de volonté durant
le Vajroli Mudra, et éviter qu'une pensée luxurieuse traverse notre
mental ; il faut contrôler les sens, il faut subjuguer le mental.



Lorsqu'on pratique le Vajroli Mudra, on doit être concentré sur la
Mère Divine Kundalini ou sur le Troisième Logos ; si, durant notre
pratique, nous nous concentrons uniquement sur nos organes sexuels et
oublions notre Mère Divine, et oublions le Troisième Logos, alors
l'énergie n'est pas sublimée et nous allons à l'encontre de la Loi
cosmique.



Nous devons en outre considérer que si l'être humain n'a pas
suffisamment de pureté dans ses pensées, il peut dégénérer et devenir
un masturbateur ; pour les impurs et les masturbateurs, il y aura
l'abîme et la " deuxième mort ", où l'on entend seulement des pleurs et
des grincements de dents.

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:02

Ainsi
donc, le Vajroli Mudra est pour les hommes totalement chastes qui sont
vraiment disposés à suivre le chemin de la chasteté la plus absolue, et
pour les femmes également prêtes à suivre le sentier de la chasteté
absolue.



Le Vajroli fort est très puissant et l'individu, entendons le
célibataire, ne devra le pratiquer qu'une seule fois par jour, il devra
être très sérieux, et respectueux de son propre corps.



L'individu marié n'a pas besoin de pratiquer le Vajroli fort, car
l'érection, il l'a avec son épouse-prêtresse. De même, une femme qui
est mariée n'a pas besoin de pratiquer le Vajroli fort, car pour
produire et transmuter son énergie sexuelle,
elle a son époux ; dans ce cas, les hommes et les femmes mariés feront
leurs massages d'une façon très douce ; ce qu'ils chercheront, par le
Vajroli Mudra, c'est d'élever leur énergie créatrice subtile et divine
jusqu'au cerveau.



Donc, en ce qui concerne l'homme marié seulement, un léger massage
sur la prostate et les organes sexuels sera suffisant ; la femme mariée
se limitera également à un léger massage sur les ovaires, l'utérus et
les parties sexuelles ; ce massage, très subtil et très doux n'est
aucunement dommageable et pourra être pratiqué chaque fois que l'on
travaille avec les six rites enseignés plus haut, sans le moindre
préjudice. C'est ainsi que l'on sublime son énergie sexuelle constamment, incessamment, et qu'on l'utilise pour la régénération.



Je t'ai parlé de façon très claire pour qu'il ne subsiste aucune
ambiguïté dans ton esprit ; je t'ai enseigné la technique tibétaine
telle qu'elle est montrée là-bas. Je répète qu'il faut de la pureté,
aucune luxure, pas de mauvaises pensées passionnelles ; s'il fait un
mauvais usage de ces enseignements, l'étudiant pourra tomber du Chemin
du Tranchant de l'épée et rouler à l'abîme.



Je crois que les frères gnostiques comprendront le but du Vajroli
Mudra et qu'il ne sera pas nécessaire de répéter que c'est le système
le plus pratique et le plus précis de transmutation pour les
célibataires, je veux dire de transmutation sexuelle, évidemment.



Mais en prenant la responsabilité d'enseigner le Vajroli Mudra, j'ai
aussi le devoir de préciser ce qui suit : l'antithèse fatale du Vajroli
Mudra, c'est le vice répugnant, le vice abject de la masturbation. Ceux
qui pratiquent la masturbation vont à l'abîme, vont à la deuxième mort
dont parle l'Apocalypse, pour avoir profané leur propre corps, pour
avoir insulté et profané, par leurs agissements, l'Esprit-Saint, le
Troisième Logos.



Prenez bien garde, frères et sœurs gnostiques qui allez pratiquer
le Vajroli Mudra, de tomber dans ce vice abominable et infect de la
masturbation ; le Vajroli Mudra est quelque chose de très saint, de
très sacré, qui requiert une suprême chasteté, une grande sainteté et
un amour sans bornes pour le sublime Esprit-Saint et pour la Divine
Mère Kundalini.



Cela ne signifie pas, comme je l'ai
dit antérieurement, qu'avec le Vajroli Mudra on va éveiller la
Kundalini ou qu'on pourra créer les Corps Existentiels Supérieurs de
l'Etre, non !. La seule chose qu'on fait, c'est transmuter le Semen en
énergie, c'est tout. Pour éveiller la Kundalini, on a besoin assurément
de la coopération des trois forces de la Nature et du Cosmos : nous
avons déjà parlé de cela aussi, mais il vaut la peine de le rappeler
une fois de plus pour que ce soit très bien gravé dans l'esprit.



De l'union de la première force, la Sainte-Affirmation, avec la
seconde force, la Sainte-Négation, résulte la troisième force, la
Sainte-Conciliation, qui réunit les deux premières et qui amène l'éveil
de la Kundalini. La Kundalini ne peut donc être éveillée qu'à l'aide de
la [b]Magie
Sexuelle
ou du Sahaja Maïthuna, c'est-à-dire, que par la coopération des trois
forces : l'homme représente la force positive, la femme la force
négative, et l'Esprit-Saint concilie ces deux forces positive et
négative ; par la fusion des trois forces, la Divine Princesse
Kundalini s'éveille.[/b]



Les Corps Existentiels Supérieurs de
l'Etre ne pourraient pas être créés à l'aide d'une force seulement.
L'homme n'a qu'une seule force : la Sainte-Affirmation ; la femme
possède uniquement la force négative : la Sainte-Négation. Il faut donc
l'union des trois forces : la positive ou masculine, la négative ou
féminine, et la neutre qui les coordonne, les fond l'une dans l'autre.
C'est la condition sine qua non pour accomplir une Création.




La transmutation de l'énergie sexuelle
est une chose indispensable, c'est une nécessité organique,
fondamentale. Le Vajroli Mudra, cet admirable système de transmutation
pour célibataires, est pratiquée en Inde, au Tibet, et dans cette
lamaserie appelée la Fontaine de l'Eternelle Jeunesse (ou la Fontaine
de Jouvence). Ce système a pour but de faire monter l'énergie créatrice
jusqu'au cerveau, ou de séminiser le cerveau et de cérébraliser le
Semen ".



A la suite de cet exposé sur la technique du Vajroli Mudra, le
Maître a développé un aspect très intéressant, soit la manifestation de
l'énergie sexuelle aux différents âges de l'homme. Je voudrais consigner ici, à l'intention du lecteur, un large extrait de son explication :

" La meilleure énergie pour régénérer l'homme, c'est, indubitablement, l'énergie sexuelle
; cette énergie potentielle a sa source dans le laboratoire gonadique,
et c'est de ceci, précisément, que nous devons parler de façon
concrète.



Le testicule en lui-même est composé de trois couches : la couche
centrale, qui se forme en même temps que l'enfant, est le noyau, le
centre de production cellulaire chez le petit enfant inconscient de son
sexe.



La seconde couche produit des cellules séminales, elle se développe
entre l'âge de sept et quatorze ans, préparant le passage de l'enfance
à l'adolescence.



La troisième couche, la couche extérieure, qui se développe après
quatorze ans, produit des spermatozoïdes mûrs et une grande puissance,
de l'énergie en abondance ; à partir de cet âge commence, de façon
alternée, le développement des spermatozoïdes dans les testicules, un
mois dans l'un et l'autre mois dans l'autre, et ainsi de suite, tout
comme chez la femme, qui émet un gamète mûr, un mois de l'ovaire droit
et l'autre mois de l'ovaire gauche.



A vingt-et-un ans, on remarque, chez le jeune homme, une forme
différente de perception, il aspire à l'indépendance, il pense
différemment, il élabore de grands projets et possède une grande
capacité d'action, une intelligence alerte, beaucoup de dynamisme et
une grande puissance sexuelle, mais voilà, l'homme, rendu à cet âge, a besoin d'une orientation précise pour orienter et utiliser sagement sa force sexuelle,
orientation qui, la plupart du temps, fait défaut. Il serait
souhaitable de commencer dès l'âge de sept ans à éduquer l'enfant de
façon progressive sur les questions sexuelles.



Par son libertinage excessif et sa vie agitée et désordonnée, l'homme gaspille de manière absurde sa force sexuelle,
laquelle abandonne son corps, et ce gaspillage sexuel amène l'atrophie
de la troisième couche testiculaire ; l'homme se convertit alors en un
fornicateur passionné dégénéré. A mesure qu'il avance vers la maturité,
son capital de valeurs vitales ne cesse de décroître et toute son
existence s'en ressent, son horizon mental se rétrécit et son
expérience humaine s'amenuise ; en vieillissant. il est vite atteint
d'impuissance sexuelle,
la couche intermédiaire et la couche extérieure de ses testicules ne
produisent plus de spermatozoïdes, et alors la machine humaine tombe en
décrépitude.



La déperdition de l'énergie sexuelle,
que l'homme ignorant gaspille pour les plaisirs vains du corps, est la
causa causorum des maladies, de la vieillesse prématurée, de la
dégénérescence des fonctions vitales, de la perte de mémoire, de la
décrépitude et de la mort.



C'est pour cette raison que, tandis que le jeune homme est
dynamique, ouvert au nouveau, révolutionnaire, le vieillard est toqué,
fermé, il a un mental de pierre, il n'accepte pas ce qui est nouveau,
il ne peut plus changer, etc. Ceci est dû à ce que ses glandes
sexuelles ne produisent plus de spermatozoïdes capables d'éveiller en
lui l'intelligence nécessaire pour analyser, discerner, et surtout,
pour transformer la substance en énergie, l'énergie en feu, le feu en
Conscience et la Conscience en Esprit.



Lorsque l'homme conserve ses spermatozoïdes et les absorbe à
l'intérieur de son propre corps par induction électrique au moyen de la
transmutation, cet homme ne tombera jamais dans la décrépitude, son
mental et ses valeurs intellectives et conscientes ne cesseront pas de
s'enrichir, il manifestera une constante progression mystique et
spirituelle, il sera toujours ouvert au nouveau et toujours prêt à
investiguer ; ce sera un vieillard avec un esprit jeune et une grande
capacité d'action, parce que ses couches testiculaires n'auront jamais
cessé de produire de nouveaux spermatozoïdes mûrs qu'il transformera
quotidiennement en intelligence, en sagesse, en feu, en conscience, en
dynamisme, etc., par le moyen de la transmutation sexuelle.

C'est pour cela que l'homme chaste est différent en tous points du
fornicateur, car la plus puissante source de rénovation constante des
valeurs de conscience, y compris les valeurs vitales, est, sans aucun
doute possible, la force sexuelle
: tandis que l'homme chaste conserve ses valeurs énergétiques, le
fornicateur les perd continuellement ; alors que le chaste gravit les
échelons de la sagesse, le fornicateur s'égare et régresse dans
l'échelle de la vie, son corps se détériore et se ruine.



Tandis que le fornicateur met son corps au service du diable, des
tentations et des passions sexuelles, tandis que le sombre imbécile
dilapide son propre fluide vital qui est la force sexuelle,
le chaste met son corps au service de Dieu, au service de la Grande
Cause, de l'humanité, et toute sa puissance, toutes ses capacités, sont
le résultat indubitable de la conservation de son énergie sexuelle.



Nous pourrions parler encore et encore sur ces divers aspects, mais il
est nécessaire maintenant que tu analyses, étudies et médites sur tout
ce que je t'ai enseigné aujourd'hui afin que tu puisses le transmettre
aux frères gnostiques de façon pratique et précise, tel que tu viens de
l'entendre ".



Il était déjà très tard ; le Maître avait consacré la totalité de
sa journée à m'enseigner tous les exercices, les six merveilleux rites
que je vous livre à mon tour, cher lecteur. L'image du grand Maître est
encore vive dans mon esprit, et ses paroles, imprégnées d'amour et de
sagesse, résonnent encore dans ma mémoire, avec ce même timbre
énergique qui caractérisait le fondateur de l'Association Gnostique
Internationale. Ce furent réellement des moments inoubliables, d'une
intensité et d'une plénitude de bonheur indescriptibles. Je ne
comprends pas encore comment un misérable pécheur comme moi, sans aucun
mérite aux yeux de Dieu, a pu jouir du privilège, avoir l'opportunité,
de vivre pendant quelques jours auprès de ce Grand Sage, et de recevoir
ces enseignements extrêmement précieux de la bouche même du Grand
Avatar de l'Ere du Verseau, le Vénérable Maître Samaël Aun Weor.

"Dernière édition par gémani le Ven Juil 25, 2008 4:40 pm; édité 4 fois"

#126: Auteur: Ventilo,
Posté le: Mar Juil 22, 2008 7:56 pm


Oui, en effet, pour voyager dans l'astral il
faut rester conscient. Mais ça ne se commande pas. Il est important de
développer un rythme d'éveil que certains appellent le rytme alpha ou
théta. lorsque nous sommes à ce rythme nous nous endormons sans nous en
apercevoir. Nous sommes encore éveillé alors que notre corps dort.



C'est lorsque le décor autour de nous change que nous savons que nous sommes endormis.

Lorsque ça m'est arrivé, j'ai sursauté et je me suis réveillé.
C'est là que je me suis aperçu que je m'étais endormi. C'était il y a
22 ans.



Voici le récit d'un de mes premiers voyages.



Le décor change autour de moi, je me retrouve dans une grande
prairie et je m'assois au bord de ce qui semble être un lac. Quelqu'un
vient derrière moi, je ne le connais pas, il s'assoit près de moi, me
prend par l'épaule et m'entraine dans l'eau avec lui. je nage vers les
profondeurs, des plantes aquatiques s'élancent vers la surface. je nage
sous l'eau, je n'ai pas besoin de respirer. J'ai l'impression que j'ai
réellement arrêté de respirer.



Je sors de l'eau et je rejoins plusieurs personnes et nous marchons
le long d'une route bordée de talus de végétations, il fait beau.

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:03

#127: Auteur: Proximus Oscultor,
Posté le: Mer Juil 23, 2008 12:14 am



gémani a écrit:









Proximus Oscultor a écrit:



Je partage absolument cette vision de SAW sur l'enseignement
initiatique basé sur les projections astrales, c'est exactement comme
ça que j'appréhende mon évolution initiatique !! Pour me parfaire dans
la voie, la projection astrale est une priorité, le reste avec le temps
deviendra totalement obsolète !
Ce que j'aime avec les discours de SAW (qui l'eut cru !!), c’est qu’il
rend compte que tout est totalement très encadré et c'est exactement ce
que je vis. Quand je sais par instinct que cette nuit par exemple je
dois me rendre dans un lieu d'initiation en rêve, ils sont déjà là à
m'attendre pour le voyage qui ne se fait apparemment pas seul et me
pressent d'aller dormir afin qu'ils m'y emmènent astralement même si au
réveil ça n’est qu’un vague souvenir disperser dans le langage onirique
!






T'es en formation, ils sont là pour
toi. Bon, il faut être sûr que c'est bien une école de la loge blanche,
le seul moyen que donne SAW pour être sûr, c'est de demander à son
instructeur : est-il vrai qu'il ne faut pas répandre son sémen pour
évoluer spirituellement ? Et là bien faire attention à sa réaction,
s'il est évasif (ouh ce frisson incroyable, c'est puissant, ça arrache,
bon désolé, je reprends) ou s'il est catégorique et te répond, cela est
exact (le frisson de bien-être continue). Tu ne dois pas perdre ton
semen. C'est la seule chose que je peux t'apprendre, je ne connais pas
le monde astral par mon expérience.




Ben, ça va paraitre assez étrange mais ils ne répondent pas à mes
questions en général, parfois ça se passe bien et d'autre pas du tout à
cause souvent des problèmes liée à une situation difficile que je
rencontrais dans ma vie physique où souvent j'exigeais des réponses ...
mais c'est passé maintenant. A l'époque Ils ne venaient uniquement que
quand j’étais susceptible d'être serein et calme car la situation était
limite entre la vie et la mort. Par contre il y a pour certain d'entre
eux leur seul présence finit par anéantir toute idée de rébellion. La
plupart du temps, ils parlent d'instructions quand c'est très
important, souvent je m'en souviens pas à mon réveil de manière
littéral, mais je le sais d'instinct. Pour avoir des réponses, je dois
souvent les chercher par moi-même, ça prend la forme par exemple de
sanctuaire à visiter avec des obstacles que je dois surmonter. Une fois
un d'entre eux m'avait offert un cadeau à sa manière, il me donna
l'opportunité de rencontrer l'âme de celui qui deviendra mon fils dans
le futur. Devant le refus de ce dernier de me dire qui serait sa mère,
je demandais la réponse à ce guide du moment qui m'indiqua un
sanctuaire où je pourrais trouver la réponse. Le problème c'est qu'il y
avait un pont détruis devant l'entrée du sanctuaire, pour y avoir accès
il fallait sauter au dessus d'une marre boueuse avec des choses à
l'intérieur que je n'avais jamais imaginé dans les pires films
d'horreurs, l’idée d’y tomber même si l’obstacle était aisément
surmontable me terrifia au point que j'ai rebroussé chemin, devant ma
mine dégouté et je sais que ce guide avait peine a dissimuler un
sourire du coin des lèvres car je savais que je n’aurais jamais plus
d’autre occasion.

Bref en tout cas, ce n’est pas de tout repos, les moments où je
sais que je vais apprendre à ma façon dans ces lieux d’instructions,
c’est vraiment uniquement lorsque j’ai l’opportunité de rencontrer des
individus avec mon profil d’initiation, souvent on échange nos points
de vue et nos expériences comme dans la vrai vie.
Malgré cele j'avoue que la perception que j'ai d'eux en detail restent assez floue souvent.






gémani a écrit:









Proximus Oscultor a écrit:



Je suis un peu fainéant donc me mettre en phase pour une projection
astrale généralement peu me rendre insomniaque quelque jours avant que
ça se stabilise, de fait le matin à mon réveil je ne suis pas très
opérationnel pour travailler en forme. Si bien que le phénomène de la
projection devient incontrôlable, c'est soit par accident ou soit ils
la provoquent volontairement comme pour la première fois. Il faut
travailler ce point et ils me le disent constament dans mes rêves.

Il y a encore d’autre détail qui corrobore ce que tu cites dans d’autre post.




Il faut chercher à rester conscient
au moment de l'endormissement, toujours conscient... toujours et là on
peut sortir volontairement




volontairement c'est quasiment rare même si avec le temps je sais que
cela s'améliora, mais me mettre en phase pour esperer faure une
projection astrale en periode de travail par exemple, est vraiment
frustrant car je deviens completement insomniaque. Au mieux quand ça
echoue je me contente des rêves hyper lucides durant ces moments.



gémani a écrit:









Proximus Oscultor a écrit:



Mais d’abord j'ai deux autres questions, histoire de bien vérifier et
d'éprouver davantage une concordance entre mes expériences initiatique
et SAW, qui se révèlent jusqu'à maintenant plus qu'intéressant ...
jusqu'à me demander si le malaise qui me prenait en lisant SAW n'était
pas une sorte de programmation !
Parfois j'ai cette impression de n'être qu'une machine programmer
longtemps à l'avance avec des sécurités et des permissions activées à
des moments précis !




Je vais te dire comment je vois les
choses, ils ont fait exprès de te détourner des livres de SAW parce que
c'était trop tôt, il fallait d'abord que tu passes par certaines
expériences d'évolution, je suppose. Ce n'est pas un égo qui t'a
détourné de lui mais quelle merveilleuse entraide on reçoit. J'ai un
autre ami, on lui a répondu, non on te laisse pas aller en astral parce
que sinon tu ne reviendrais pas dans le vie réelle, ce serait comme une
fuite pour toi. On est tous différents et ils font en fonction, je
suppose, au mieux de nos intérêts spirituels.




oui en effet c'est fort possible, c'est une tactique qui leur ressemble
sur bien des aspects. de toute façon tu t'en rendras compte par
toi-même.

#128: Auteur: Proximus Oscultor,
Posté le: Mer Juil 23, 2008 12:17 am



galimba a écrit:

Oui Proximus, tu parles de projection astrale, et sans doutes est-ce
cette technique de souhait que tu expérimente? En tout cas cela semble
marcher. Voila la Création dans sa Puissance. Reste l'Âme en gouverne...




hein quoi MDR !!? ne me dit pas que ma technique de souhait a fonctionner te concernant ?

#129: Auteur: gémani,
Posté le: Mer Juil 23, 2008 7:49 am



Proximus Oscultor a écrit:



Ben, ça va paraitre assez étrange mais ils ne répondent pas à mes
questions en général, parfois ça se passe bien et d'autre pas du tout à
cause souvent des problèmes liée à une situation difficile que je
rencontrais dans ma vie physique où souvent j'exigeais des réponses ...
mais c'est passé maintenant. A l'époque Ils ne venaient uniquement que
quand j’étais susceptible d'être serein et calme car la situation était
limite entre la vie et la mort. Par contre il y a pour certain d'entre
eux leur seul présence finit par anéantir toute idée de rébellion. La
plupart du temps, ils parlent d'instructions quand c'est très
important, souvent je m'en souviens pas à mon réveil de manière
littéral, mais je le sais d'instinct. Pour avoir des réponses, je dois
souvent les chercher par moi-même, ça prend la forme par exemple de
sanctuaire à visiter avec des obstacles que je dois surmonter. Une fois
un d'entre eux m'avait offert un cadeau à sa manière, il me donna
l'opportunité de rencontrer l'âme de celui qui deviendra mon fils dans
le futur. Devant le refus de ce dernier de me dire qui serait sa mère,
je demandais la réponse à ce guide du moment qui m'indiqua un
sanctuaire où je pourrais trouver la réponse. Le problème c'est qu'il y
avait un pont détruis devant l'entrée du sanctuaire, pour y avoir accès
il fallait sauter au dessus d'une marre boueuse avec des choses à
l'intérieur que je n'avais jamais imaginé dans les pires films
d'horreurs, l’idée d’y tomber même si l’obstacle était aisément
surmontable me terrifia au point que j'ai rebroussé chemin, devant ma
mine dégouté et je sais que ce guide avait peine a dissimuler un
sourire du coin des lèvres car je savais que je n’aurais jamais plus
d’autre occasion.

Bref en tout cas, ce n’est pas de tout repos, les moments où je
sais que je vais apprendre à ma façon dans ces lieux d’instructions,
c’est vraiment uniquement lorsque j’ai l’opportunité de rencontrer des
individus avec mon profil d’initiation, souvent on échange nos points
de vue et nos expériences comme dans la vrai vie.
Malgré cele j'avoue que la perception que j'ai d'eux en detail restent assez floue souvent.







J'ai l'impression que les rendez-vous qui te donnent même s'ils te
concernent sont l'équivalent des initiations des Mystères mineurs, voir
mon post : http://www.onvousdittout.com/forum/viewtopic.php?p=33139#33139

On sent qui veulent voir comment tu réagis à la peur, il veulent des gens costaud sur qui ils peuvent compter.



Sinon qu'as-tu pensé du post sur la Merkabah de SAW : http://www.onvousdittout.com/forum/viewtopic.php?p=33226#33226

Je suis d'accord qu'il ne décrit pas la robe de lumière, je sais plus
ou j'ai lu ça, mais il parait que chacun décore sa robe comme il en a
envie jusqu'au pire extravagances. mais je vois plus ça comme un cocon
traversé par des éclairs. L'avantage entre autres choses d'être en état
de jinas, ou d'utiliser son char Merkabah ou de s'être auto-réalisé,
c'est que la barrière de Sirius tombe, tout l'univers nous est
accessible, pas seulement la galaxie.

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:03

#130: Auteur: gémani,
Posté le: Mer Juil 23, 2008 7:55 am



Ventilo a écrit:
Oui,
en effet, pour voyager dans l'astral il faut rester conscient. Mais ça
ne se commande pas. Il est important de développer un rythme d'éveil
que certains appellent le rytme alpha ou théta. lorsque nous sommes à
ce rythme nous nous endormons sans nous en apercevoir. Nous sommes
encore éveillé alors que notre corps dort.



C'est lorsque le décor autour de nous change que nous savons que nous sommes endormis.

Lorsque ça m'est arrivé, j'ai sursauté et je me suis réveillé.
C'est là que je me suis aperçu que je m'étais endormi. C'était il y a
22 ans.



Voici le récit d'un de mes premiers voyages.



Le décor change autour de moi, je me retrouve dans une grande
prairie et je m'assois au bord de ce qui semble être un lac. Quelqu'un
vient derrière moi, je ne le connais pas, il s'assoit près de moi, me
prend par l'épaule et m'entraine dans l'eau avec lui. je nage vers les
profondeurs, des plantes aquatiques s'élancent vers la surface. je nage
sous l'eau, je n'ai pas besoin de respirer. J'ai l'impression que j'ai
réellement arrêté de respirer.



Je sors de l'eau et je rejoins plusieurs personnes et nous marchons
le long d'une route bordée de talus de végétations, il fait beau.




Alors là, c'est incroyable parce qu'il m'est arrivé qqchose de
similaire dans l'eau et même si on pourrait l'assimiler à un rêve, je
suis sûr que ça n'en était pas un... tiens brassage d'énergie comme par hasard,
, voici un extrait de mon chapitre : expérience mystique, comme toi
quand je susi descendu parler à ces êtres, je n'avais pas de
difficultés pour respirer.




Citation:
Toujours
à la même époque, j’ai eu des rêves surnaturels et merveilleux,
peut-être des restes de voyages astraux individuels (comme de me
trouver à 15 mètres sous la surface, à même le fond marin en train de
discourir avec les êtres de la mer : poissons moustachus, hippocampes
et rochers à têtes humanoïdes ou de me trouver flottant à 800 mètres au
dessus d’une ville enneigée dont je distinguais nettement l’église avec
son clocher) ou en groupe (descente d’un convoi de cars sur une planète
avec la connaissance intuitive que toutes les infrastructures étaient
enterrées et invisibles de sa surface où seule était apparente un gazon
parfaitement taillé, sans doute une déformation mentale de l’Atlantide
décrite par Phylos). Sans doute ces rêves et les flashes de mes visions
furent-elles produites par mes lectures : Je ne crois pas que les 2 premiers étaient des rêves.
Mais depuis cette époque lointaine, je n’ai plus d’expériences aussi
riches en couleurs ! Alors peut-être ai-je régressé, me suis-je dis en
répandant mon sémen !




C'ets vieux aussi, ça m'est arrivé il y a 15 ans au moins.

"Dernière édition par gémani le Mer Juil 23, 2008 7:56 am; édité 1 fois"

#131: Auteur: gémani,
Posté le: Mer Juil 23, 2008 8:30 am


Proximus Occultor,



je me souviens que tu associais SAW à un vampire, mais justement écoute
ce qu'il dit du comte Dracula et tu comprendras peut-être qu'en le
lisant ou en voyant son portrait, tu ressentais ce qu'il ressentait en
présence de certains êtres. j'ai laissé volontairement les passages
lumineux qu'il a ajouté autour sûrement avec raison.




Citation:

1968 Les corps solaires.txt (CP) :

Parmi les produits les plus abominables de Lilith, il est opportun de citer le cas du comte Dracula, en Russie.

Ce personnage de cinéma a réellement existé, et H.P. Blavatsky le mentionne dans une de ses œuvres.

La grande Maîtresse dit que ce comte était, à l'époque des tsars,
le maire d'un village russe. Il détestait à mort sa femme, car les
vampires sont homosexuels et haïssent à mort le sexe opposé.

Après sa mort, le comte Dracula se présentait dans la maison de la
veuve détestée pour la frapper violemment. Certains prêtres catholiques
tentèrent inutilement de lui bloquer le chemin ; le comte Dracula les
renversa avec sa voiture sur un pont tout près du cimetière, à minuit.

Lorsqu'on ouvrit la noire et épouvantable sépulture du comte
Dracula, on trouva son cadavre vivant très bien conservé et submergé
dans du sang humain, car les vampires se nourrissent de sang.

La grande Maîtresse H.P. Blavatsky raconte que les pieds du
sinistre cadavre étaient couverts de boue, ce qui démontre à satiété
qu'il s'échappait du sépulcre au milieu de la nuit.

Le cas du comte Dracula prit fin lorsque les prêtres lui plantèrent un pieu dans le cœur.

En Palestine, il existe un ordre de vampires qui se cache sous le
titre suivant : Ordre des gardiens immortels du saint sépulcre.

Les vampires sont le résultat de l'homosexualité combinée avec le
tantrisme entre personnes du même sexe, monstruosité, abomination
épouvantable !.

La double influence lunaire, dans le monde où nous vivons, est
terriblement mécaniste. Il est urgent de nous nourrir des pommes d'or
et de la liqueur du Soma ou de la manne biblique pour fabriquer nos
corps solaires et nous libérer des lois lunaires.

On nous a dit que notre soleil physique, comme le démontrent les
chronologies brahmaniques, tourne autour d'un soleil infiniment plus
grand et plus lumineux, si lumineux que pour cette raison précise, il
est invisible aux yeux terrestres ; malgré cela, les théogonies
antiques le mentionnent, et il s'agit d'un fait d'une rigueur
mathématique indispensable.

Non seulement existe-t-il ce soleil équatorial ou astral, centre
ignoré dont notre Soleil physique n'est qu'une simple planète, mais il
existe de plus, dans des plans supérieurs ou hyperdimensions de
l'espace céruléen, deux autres soleils encore plus éminents, que les
calendriers tamils tels que le Tiruchanga et le Panchanga nomment
respectivement le soleil polaire (ou centre galactique de toute notre
nébuleuse et de ses cent mille soleils) et le soleil central (centre
des centres, qui enlace et unifie toutes ces nébuleuses des millions et
millions de soleils que l'on trouve à profusion dans le ciel).

Sous les yeux du mystique, le soleil astral ou équatorial brille
ardemment, situé dans le groupe céleste que nous nommons les Pléiades,
de la constellation du Taureau.

Sirius avec toute sa magnificence, centre de gravitation de la Voie lactée, doit graviter autour du soleil polaire.

L'ordre cosmique serait impossible sans le soleil central. La
diversité est l'unité. Le soleil central unifie et gouverne, il établit
l'unité à l'intérieur de la diversité infinie.







Néanmoins, ne confondez pas cela avec le vampirisme ; il est
ostensible que les vampires s'échappent aussi du sépulcre pour
commettre leurs méfaits et vampiriser les vivants, mais ils retournent
toujours à leur point de départ.



Rappelez-vous le cas authentique du Comte Dracula ; celui-ci vivait
réellement en Russie, il était même maire d'une ville. Il était marié,
mais il détestait sa femme : il la battait constamment. Après son
décès, le Comte Dracula s'échappait de sa tombe et retournait chez lui
répéter les mêmes violences qui faisaient tant souffrir la malheureuse
femme.



La pauvre, exaspérée au plus haut point, informa les autorités
civiles et religieuses de l'époque du cas en question, ce qui causa
bien entendu une stupeur générale. Les traditions disent que quelques
prêtres et évêques ignorants, crucifix en main, résolurent
d'intercepter violemment, à l'aide de beaucoup de ruses et d'eau
bénite, le passage de la ténébreuse voiture qui emportait le Comte
Dracula au cimetière. Les religieux firent irruption sur le pont, dans
l'intention d'arrêter la fatidique voiture nocturne et funéraire.
Assurément, cela ne donna rien : la voiture du comte renversa les
religieux épouvantés.



Comme plusieurs le savent, les autorités résolurent alors d'ouvrir
le sépulcre. Grand fut leur étonnement de trouver le cercueil plein de
sang, et dans celui-ci, le cadavre du Comte Dracula tout à fait
conservé : il est évident qu'il se nourrissait de sang humain, on le
sait par les légendes, et bien peu de gens l'ignorent. Les pieds du
cadavre étaient maculés de boue, ce qui indiquait clairement le fait
concret que le mort s'échappait précisément à des heures très avancées
de la nuit. Toute cette histoire prit fin lorsqu'on lui planta un pieu
dans le cœur.



Avec tous ces récits et ces explications, je suis loin de vouloir
affirmer que tous les états Jinas ou phénomènes tétradimensionnels
soient de caractère ténébreux. Il serait bon, mes amis, que vous
sachiez qu'il existe des Jinas blancs et des Jinas noirs ;
indubitablement, les pouvoirs de la Lumière et ceux des ténèbres se
combattent mutuellement.



Si vous voyiez comme les Essences libérées de l'Ego sont belles ;
on est rempli d'extase, par exemple, quand, avec nos facultés
supérieures, on pénètre dans un jardin et qu'on voit les " élémentaux "
des fleurs, innocents, dépourvus d'Ego ; les " élémentaux " des arbres,
comme des enfants pleins de beauté, dépourvus d'Ego (ils n'ont pas
d'Ego ; il n'y a pas de problèmes entre eux ; ils vivent dans un
véritable paradis, un de ces paradis élémentaux de la nature, et ils
jouissent de précieuses facultés, les facultés libres de l'Essence)...



Par conséquent, mes Frères, tant que nous resterons tels que nous
sommes, il nous sera impossible de jouir du véritable bonheur ; mais le
jour où nous parviendrons à l'innocence, le jour où nous mourrons en
nous-mêmes, nous pourrons converser merveilleusement, avec les
créatures innocentes de toute cette création et vivre avec elles dans
les paradis, dans les différents paradis élémentaux. Mais pas avec
l'Ego ! Ainsi, avec l'Ego, les princes du feu, de l'air, des eaux et de
la terre nous ferment les portes... Nous sommes des monstres horribles
!



Quand je suis en méditation, mes frères, et que soudain quelqu'un
vient me rendre visite, je m'en rends compte, car les vibrations
horribles, sinistres du visiteur parviennent jusqu'à moi. Je me rends
compte que celui qui arrive porte l'Ego. Avec qui pourrait-on comparer
quelqu'un qui a l'Ego ? À Frankenstein ? Non, parce que Frankenstein
est une fiction qui n'a aucune valeur scientifique... Alors à qui ? Au
Comte Dracula ! C'est le type de vibrations que porte toute personne
qui a l'Ego. Maintenant, vous comprendrez pourquoi les créatures des
éléments sont horrifiées quand elles voient quelqu'un qui a l'Ego et
qu'elles s'enfuient, épouvantées... M'avez-vous compris ?



Ce Moi que nous avons en nous nous rend horribles. Si vous étiez
éveillés, vous pourriez constater ce que je suis en train de vous dire.
Les RADIATIONS que dégage toute personne qui a le Moi sont très
semblables à celles du Comte Dracula : SINISTRES ! Quand je suis seul,
par exemple, pendant la méditation, et qu'arrive par là quelqu'un qui a
le Moi, je sens de loin ses vibrations qui sont sinistres ; ce sont les
mêmes que celles du Comte Dracula : elles sont désagréables, sinistres,
funestes. Le Moi nous rend véritablement immondes au sens le plus
complet du terme.



Ainsi donc, quand on arrive à éliminer le Moi, à désintégrer tous
les éléments inhumains qu'on porte en nous, on reste alors radicalement
éveillés, à cent pour cent éveillés ; c'est évident. Il est nécessaire
aussi de nous revêtir des Corps Existentiels Supérieurs de l'Être...




Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:04

Retour aux états de Jinas, comment appeler son corps quand on voyage en corps astral. Cela n'est pas automatique.


Citation:



Il serait à propos de dire maintenant qu'il y des gens qui savent
sortir du corps physique à volonté comme je l'ai enseigné plus tôt. Il
existe des personnes qui, hors de leur corps physique, peuvent invoquer
ou appeler leur corps, même dans le cas où ils se trouvent très loin de
celui-ci.

Pour faciliter la compréhension à mes lecteurs, je vais expliquer
ceci en d'autres mots. Figurez-vous pour un moment que vous êtes dans
la chambre où vous dormez d'habitude. Imaginez que votre âme se soit
soudain transportée à un endroit central du village ou de la ville où
vous habitez. Indubitablement, cette âme est alors loin du corps,
puisque le corps est dans la chambre et l'âme a voyagé jusqu'au centre
de la ville ; quoi qu'il en soit, il vous paraît impossible que cette
âme puisse, du centre de la ville ou du village où elle se trouve,
appeler le corps toujours endormi dans le lit. Ce que je vous dis vous
paraîtra peut-être étrange, cela pourra vous sembler impossible que ce
corps accoure à votre appel, qu'il abandonne le lit, qu'il sorte de la
maison, qu'il marche dehors tout doucement pour aller précisément
trouver son âme, qui à cet instant l'attend impatiemment au centre de
la ville. Vous me répondrez peut-être que seul un petit chien qui vous
serait bien attaché et que vous auriez laissé à la maison pourrait
aller à la recherche de son âme, mais il en est ainsi, ne vous en
étonnez pas. Je comprends que vous ignorez tout ceci, et c'est pour
cela que cette affirmation vous paraît tout à fait inusitée, voire même
impossible.



Pour mieux illustrer ce que je veux dire, je vais vous raconter un
fait très intéressant. A une certaine occasion, je dus sortir du corps
physique à volonté ; il est clair que je sais me dédoubler, et que cela
n'est pas un problème pour moi. Je me transportais jusqu'à l'Ordre
sacré du Tibet ; cette congrégation a son monastère en quatrième
dimension. A cet endroit, j'étais occupé à un travail ésotérique avec
les frères de l'Ordre. Mais il arriva que mon corps physique, que
j'avais laissé endormi au lit ici, dans la ville de Mexico, ayant déjà
dormi plusieurs heures, parvint de façon bien naturelle au bout de son
sommeil et se réveilla. Je ne pouvais toutefois pas retourner à mon
corps physique, car je ne voulais à aucun prix interrompre mes travaux
au monastère, où j'étais très occupé. Je continuai donc à me retenir
là-bas, au Tibet, par la force de la volonté, car il est évident que le
corps éveillé attire l'âme à lui.

Comme la situation devenait un peu embarrassante pour moi,
puisqu'elle ne cessait d'interférer dans mes activités au monastère, il
ne me restait plus comme solution que de me concentrer sur ma Mère
Nature et de la supplier de prendre mon corps physique, qui était au
Mexique, et de me l'apporter à l'Ordre Sacré du Tibet. Ma Mère accéda à
mes demandes et sortit mon corps physique du lit, l'introduisit dans la
quatrième dimension et me le transporta au Monastère du Tibet. Pendant
ce temps, dans mon corps astral, j'étais en train de discuter avec des
frères de l'Ordre, lorsque je commençais à sentir une étrange pression
sur mes épaules : ce fut pour moi le signe que mon corps physique
approchait, et c'est bien ce qui se passa.



Je fis cette expérience dans le but de ne pas être dérangé dans le
travail ésotérique que j'accomplissais dans le lointain Orient. Celui
qui apprend à se dédoubler à volonté peut réaliser cette expérience
pour lui-même, se détacher de son corps physique pour plus tard
l'appeler à lui du lieu où il se trouve, quel qu'il soit. La Mère
Nature nous aide toujours quand nous savons l'aimer profondément.



2. Maître, n'existe-t-il pas une prière pour appeler notre Mère
Nature quand nous sommes en astral, pour qu'elle nous apporte le corps
physique à l'endroit où nous nous trouvons alors avec notre âme ?
Pourriez-vous nous l'enseigner ?

R. Avec grand plaisir ; je vais maintenant vous enseigner une
invocation magique précise, pour qu'avec elle vous puissiez appeler
votre Divine Mère, qui se chargera de vous amener votre corps à
l'endroit où vous vous trouvez dans l'état animique :



"Je crois en Dieu

Je crois en ma Mère Nature

Je crois en la Magie Blanche

Ma Mère, amène-moi mon corps".

(on peut répéter cette invocation des milliers fois).



Lorsque vous sentez une certaine pression sur les épaules, c'est
que le corps physique approche, qu'il arrive, et quand vous le voyez,
ordonnez-lui de façon impérative de pénétrer en vous. Vous pouvez être
sûr que votre corps flottera dans la quatrième dimension et qu'il
pénétrera en vous par la partie supérieure de votre tête animique,
astrale ou sidérale. Alors, en possession de votre corps qui flotte
dans le milieu magique de la quatrième dimension, vous pouvez vous
transporter vers n'importe quel endroit du monde, que ce soit le Tibet
ou les temples sacrés d'Egypte, de l'Inde, etc.

3. Maître, est-il possible de revenir à volonté en entier, avec son corps ?

R. Il existe une loi dans le monde de la quatrième dimension :
c'est que toute chose retourne à son point de départ. Bien des adeptes
du Jinas passent la nuit entière loin de chez eux avec leur corps de
chair et d'os, et ils retournent à la maison en flottant dans
l'atmosphère lorsque l'aube se lève, au petit matin. Ce qui est
intéressant, c'est qu'en retournant dans le lit, le corps reprend la
même position qu'il avait avant d'en sortir.

Une fois où je sortis de chez moi avec mon corps physique dans la
quatrième dimension, je dus ouvrir la porte pour sortir dans la rue.
Normalement, cette dernière aurait dû se retrouver hermétiquement
fermée, mais elle est restée ouverte ; je ne me suis toujours pas
expliqué la raison de ce cas exceptionnel. Une autre fois, je sortis de
ma maison un pot contenant une jolie plante ; le pot de fleurs retourna
de lui-même à son point départ.

Je veux que vous soyez pratiques, mes bons amis, je veux que vous
vous convertissiez en adeptes jinas ; je veux que vous soyez des
occultistes véritables, pas de simples théoriciens.

4. Maître, le récit que vous venez de nous conter soulève en moi
une question à propos des états de Jinas. J'ai lu et entendu que dans
les forêts d'Irlande, des villages de la quatrième dimension
apparaissent en entier dans la troisième, qu'ils deviennent visibles et
tangibles aux bûcherons et aux chasseurs de ces forêts. En d'autres
termes, je veux dire qu'il existe une magnifique vie commune entre les
habitants de ces lieux et les êtres de mystère. Pourriez-vous
m'expliquer, Maître, ce que signifie tout ceci ? Ce que je désire
savoir par-dessus tout, c'est comment ils peuvent passer si facilement
de la quatrième dimension à la troisième, et vice-versa ; c'est cette
explication que je vous demande.

R. Mes amis, dans la Lémurie, les gens vivaient normalement dans
la quatrième dimension. C'est pourquoi on dit qu'Adam et Eve habitaient
le Paradis Terrestre. Quand l'humanité se livra à la fornication, quand
les passions animales se déchaînèrent, les êtres humains sortirent du
paradis, ils abandonnèrent la quatrième verticale.

Néanmoins, il est bon de savoir que les pouvoirs qui permettent de
passer d'une dimension à une autre, de la troisième à la quatrième ou
vice versa, sont latents dans tous les êtres humains, et que ces
pouvoirs peuvent se manifester, que ce soit de façon sporadique ou de
façon permanente.

Les adeptes jinas d'Irlande dont vous parlez, comme ceux d'autres
endroits du monde, ont ces pouvoirs en activité : ils peuvent passer à
volonté d'une dimension à l'autre, sans aucun effort. Il est cependant
évident que plus une personne est simple, moins son mental est
compliqué, et plus il lui sera facile de réaliser de telles merveilles.

Il n'est pas superflu de nous rappeler maintenant la fameuse île
Nontrabada, qui à d'autres époques était visible pour l'humanité. Les
traditions rapportent que cette île fut exorcisée par un religieux, qui
la considérait par erreur comme une "chose du diable". L'île
Nontrabada, ou "Encubierta" n'est plus visible aux mortels depuis le
18ème siècle, à cause du scepticisme agressif qui infecte depuis cette
époque l'atmosphère de la Terre et cause des dommages aux sens
psychiques de l'humanité. Cette île existe toutefois, même si elle
demeure invisible aux yeux de nos contemporains, qui ne savent ni ne
comprennent ces choses.



"Dernière édition par gémani le Mer Juil 23, 2008 12:29 pm; édité 5 fois"

#132: Auteur: Proximus Oscultor,
Posté le: Mer Juil 23, 2008 11:53 am



gémani a écrit:



J'ai l'impression que les rendez-vous qui te donnent même s'ils te
concernent sont l'équivalent des initiations des Mystères mineurs, voir
mon post : http://www.onvousdittout.com/forum/viewtopic.php?p=33139#33139

On sent qui veulent voir comment tu réagis à la peur, il veulent des gens costaud sur qui ils peuvent compter.




Oui j'ai lu et honnêtement dans mes souvenirs même vagues, je n’ai pas
l'impression de me reconnaitre dans ce récit. Il se peut que chaque
épreuve des mystères Mineurs se différencie en fonction de l'individu.
Astralement il m'est souvent arrivé de me battre ou même de fuir devant
de monstrueuse entité dont une notamment que je peux enfin tenir en
respect depuis tant d'année, mais généralement le contexte semblait
différent.

Il se peut aussi qu'avec la mémoire altéré lors du réveil les
souvenirs des épreuves racontées selon SAW n'ont pas été intégralement
retranscrits !





gémani a écrit:



Sinon qu'as-tu pensé du post sur la Merkabah de SAW : http://www.onvousdittout.com/forum/viewtopic.php?p=33226#33226

Je suis d'accord qu'il ne décrit pas la robe de lumière, je sais plus
ou j'ai lu ça, mais il parait que chacun décore sa robe comme il en a
envie jusqu'au pire extravagances. mais je vois plus ça comme un cocon
traversé par des éclairs. L'avantage entre autres choses d'être en état
de jinas, ou d'utiliser son char Merkabah ou de s'être auto-réalisé,
c'est que la barrière de Sirius tombe, tout l'univers nous est
accessible, pas seulement la galaxie.




Oui c'est tout de même intéressant, je suis ravi des explications de
SAW concernant le véhicule divin ou de lumière que j'ai aperçut. JJ
Hurtak racontait dans son livre que la Merkabah se déplaçait avec deux
modules qui servaient à ouvrir les lignes de champs dimensionnel dans
lequel la Merkabah s'infiltre pour se mouvoir exactement comme dans mon
expérience, deux appareil de forme octogonale et en pierre noir, un
devant et un derrière le véhicule en question. Même si mon avis avec
Hurtak ne s'accorde que sur ce thème (car j'ai un peu de mal avec le
reste lol), La Merkabah selon l'explication de JJ Hyrtak et selon mon
vécut me font plus penser à un véhicule presque physique enfin
immatériellement tangible de l’autre côté plus qu'un état d'être décris
par SAW lorsqu'il parle d'habillement de lumière. Mais c'est trés
interessant ! Merçi pour tout Gemani !

"Dernière édition par Proximus Oscultor le Mer Juil 23, 2008 11:54 am; édité 1 fois"

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:05

#133: Auteur: Ventilo,
Posté le: Mer Juil 23, 2008 2:48 pm


Le voyage astral dépend de notre état de santé et de notre alimentation.



Si nous consommons des excitants ou si nous nous gavons de nourriture nous sommes quasi sûr de faire un mauvais voyages.



Si nous travaillons notre corps et renforçons notre énergies nos
voyages s'améliorent et nous pouvons rencontrer des êtres qui
communiquent avec nous.



Tout cela est vrai. je ne pense pas que les invocations et la symbolique religieuse y change quelque chose.



Il semble aussi qu'on puisse confondre entre la montée de prana,
l'énergie et les sentiments liès à la fonction sexuelle. Si on retient
son "semen" comme gémani le dit, on déclenche un phénomène hormonale
qui influence notre psyché et nos sentiments. Nous devenons plus
"émotifs". Or, ce n'est pas l'émotivité qui est recherché mais le
contrôle de l'émotion par l'apport d'énergie qui stabilise notre
esprit. Seul un esprit stable, distancié, peu voyager loin dans
l'astral.

"Dernière édition par Ventilo le Mer Juil 23, 2008 2:50 pm; édité 1 fois"

#134: Auteur: gémani,
Posté le: Mer Juil 23, 2008 7:25 pm



Ventilo a écrit:

Il semble aussi qu'on puisse confondre entre la montée de prana,
l'énergie et les sentiments liès à la fonction sexuelle. Si on retient
son "semen" comme gémani le dit, on déclenche un phénomène hormonale
qui influence notre psyché et nos sentiments. Nous devenons plus
"émotifs". Or, ce n'est pas l'émotivité qui est recherché mais le
contrôle de l'émotion par l'apport d'énergie qui stabilise notre
esprit. Seul un esprit stable, distancié, peu voyager loin dans
l'astral.




Sauf si la magie sexuelle sert justement à créer le corps astral supérieur !




Citation:
Cela
ne signifie pas, comme je l'ai dit antérieurement, qu'avec le Vajroli
Mudra on va éveiller la Kundalini ou qu'on pourra créer les Corps
Existentiels Supérieurs de l'Etre, non !. La seule chose qu'on fait,
c'est transmuter le Semen en énergie, c'est tout. Pour éveiller la
Kundalini, on a besoin assurément de la coopération des trois forces de
la Nature et du Cosmos : nous avons déjà parlé de cela aussi, mais il
vaut la peine de le rappeler une fois de plus pour que ce soit très
bien gravé dans l'esprit.



De l'union de la première force, la Sainte-Affirmation, avec la
seconde force, la Sainte-Négation, résulte la troisième force, la
Sainte-Conciliation, qui réunit les deux premières et qui amène l'éveil
de la Kundalini. La Kundalini ne peut donc être éveillée qu'à l'aide de
la Magie Sexuelle ou du Sahaja Maïthuna, c'est-à-dire, que par la
coopération des trois forces : l'homme représente la force positive, la
femme la force négative, et l'Esprit-Saint concilie ces deux forces
positive et négative ; par la fusion des trois forces, la Divine
Princesse Kundalini s'éveille.



Les Corps Existentiels Supérieurs de l'Etre ne pourraient pas être
créés à l'aide d'une force seulement. L'homme n'a qu'une seule force :
la Sainte-Affirmation ; la femme possède uniquement la force négative :
la Sainte-Négation. Il faut donc l'union des trois forces : la positive
ou masculine, la négative ou féminine, et la neutre qui les coordonne,
les fond l'une dans l'autre. C'est la condition sine qua non pour
accomplir une Création.




Dans les livres de SAW, il y a beaucoup de dessins tiré de l'alchimie
représentant un homme et une femme faisant l'amour et donnant naissance
à un chérubin. Je ne puis croire que les alchimistes n'ont pas caché
ici un principe fondamental. avec en outre, les symboles de l'eau et du
feu pour renaître.



J'ai même trouvé dans les livres d'Anton Parks, le même
enseignement, voici un court extrait de mon analyse/résumé du secret
des étoiles sombres : http://amourerotique.com/enseignements-esoteriques/secret-des-etoiles-sombres-d-anton-parks.php




Citation:

Ainsi né Sa'am par génie génétique, menacé de mort dés son réveil. Il
apprendra le secret des étoiles sombres des Amasutum. On sait par
d'autres sources comme Samael Aun Weor et les Upanishads du yoga qu'il
ne faut pas verser le semen pendant la magie sexuelle. Mais en plus de
cela, on apprend qu'en usant sur la femme d'une certaine pratique, on
obtient une ouverture spirituelle. La femme est la porte des étoiles.
Cette pratique pourrait dégoûter beaucoup d'hommes, le plus étonnant et
que l'on considère la femme impropre pendant ses règles, cela a-t-il
été professé pour nous empêcher de franchir les arcanes et les
initiations ! Anton livre le secret de la magie sexuelle en nous
faisant participer au rapport intime.

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:06

#135: Auteur: gémani,
Posté le: Mer Juil 23, 2008 7:45 pm


Ci dessous, vous découvrirez l'explication
partielle de la Résurrection (c'est la première partie seulement, je
l'ai coupé en morceaux) et aussi la présentation des maîtres de la
Grande fraternité blanche.


C'est un extrait du livre : les sept paroles : http://pagesperso-orange.fr/gnosis-samael/docs/1953%20les%20sept%20paroles.pdf




Citation:

Mais il est de fait que le Christ est ressuscité des morts, prémices de
ceux qui se sont endormis. Car, étant donné que la mort est venue par
un homme, c'est par un homme
aussi que vient la Résurrection des morts. De même en effet que tous
meurent en Adam, tous aussi revivront dans le Christ. " (Première
Epître aux Corinthiens, 15,12-22).

Ainsi donc, la doctrine du Christ est vraiment la doctrine de la Résurrection des morts.



Nous, les Gnostiques, entendons par " morts " les morts-vivants,
c'est-à-dire, l'humanité tout entière. Et nous appelons tous les êtres
humains des morts-vivants pour les raisons suivantes :



1. Ils ne voient et n'entendent rien de ce qui se passe dans les mondes internes.



2. Ils sont sujets aux maladies et à la mort.



3. Ils ne savent pas manier les forces universelles.



4. Ils sont sujets à la douleur et à l'amertume.



5. Ils n'ont pas de pouvoir sur les mystères de la Vie et de la Mort, et ils ne connaissent pas ces mystères.



6. Ils meurent contre leur volonté et naissent contre leur volonté
; et ils ne savent ni comment ils naissent, ni comment ils meurent.



7. Ils sont des habitants de l'abîme.



Or, nous, les Gnostiques, nous enseignons que la Résurrection des
morts n'est possible que par l'Initiation. La Résurrection des morts
est la Résurrection de l'Ame et non du corps physique.

" Mais je vous le dis, frères, la chair et le sang ne peuvent
hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l'incorruption
" (I Corinthiens, 15, 50).

Ainsi en va-t-il de la Résurrection des morts : on sème de la
corruption, il en ressort de l'incorruption ; on sème de l'ignominie,
il en résulte de la gloire ; on sème de la faiblesse, il en résulte de
la force.

Ainsi est-il écrit : le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam est un esprit qui donne la vie.



Mais ce n'est pas le spirituel qui paraît d'abord ; c'est l'animal,
ensuite le spirituel ; le premier homme, issu de la terre, est
terrestre : le second homme, qui est le Seigneur, est du Ciel. " (I
Corinthiens, 15, 42-47).



Ces versets confirment tout à fait que cette Résurrection est celle
de l'Ame et non celle du corps. Il serait complètement ridicule de
penser que les os se joindront aux os pour ressusciter au son de la
grande trompette du Jugement Dernier, comme le croient les protestants,
les catholiques, les adventistes, les presbytériens, etc. Il faudrait
être bien naïf pour accepter une pareille extravagance.



Note du traducteur : ce qui est en
cause ici, c'est la croyance qu'à la fin des temps tous les êtres
humains sans exception vont ressusciter avec leur corps physique. La
"Gnose éternelel" proclame que rien n'est plus faux. SAW, précisons-le,
n'a nullement l'intention de nier la Ressurrection de la Chair; mais
cette Résurrection physique est réservée à l'infime poignée d'êtres qui
auront atteint le terme d'Auto-Réalisation. Cette question qui relève
du plus haut Esotérisme et qui correspond à un stade de développement
spirituel beaucoup plus avancé, n'est pas abordée en détail dans le
présent traité d'Occultisme élémentaire (même si pour vous ça parait
compliqué). La Resurrection de l'Ame, dont SAW parle ici, est en
réalité le premier parmi trois types de Resurrection, comme l'auteur
l'explique dans d'autres ouvrages, notamment dans son Cours Esotérique
de Kabbale :
http://pagesperso-orange.fr/gnosis-samael/docs/1969%20cours%20esoterique%20de%20kabbale.pdf



La Résurrection des morts n'est obtenue qu'au moyen de la sagesse
occulte : " Mais nous parlons de la mystérieuse sagesse de Dieu, de la
sagesse occulte, que Dieu a prédestinée, dès avant les siècles, pour
notre gloire. " (I Corinthiens, 2, 7).



Un Fils de la Résurrection a les pouvoirs suivants :



1. Il a le pouvoir de voir et d'entendre dans tous les mondes internes.



2. Il a le pouvoir de manier les mystères de la Vie et de la Mort.



3. Pouvoir lui est donné de juger les morts-vivants (l'humanité tout entière).



4. Il naît à volonté et se désincarne à volonté.



5. Il a le pouvoir d'apaiser les tempêtes ou de les déchaîner à volonté.



6. Le pouvoir de faire trembler la terre et faire s'enfoncer des continents à volonté.



7. Le pouvoir sur le feu et les ouragans, etc.



Sanat Kumara, l'Ancien des Jours, le Seigneur du Monde, est le
fondateur du " Collège d'Initiés " de la Grande Fraternité Blanche
Universelle. Ce grand Etre est l'un des quatre Trônes dont parle la
Sainte Bible, et il vit en Asie depuis plusieurs millions d'années,
avec le même corps physique qu'il a amené sur la terre à l'époque de la
Lémurie ; la mort n'a pas eu de pouvoir sur lui et n'en aura jamais
parce qu'il est un Fils de la Résurrection et que la mort n'a de
pouvoir sur aucun Fils de la Résurrection.



Le Maître Morya, un Maître du Rayon de Mars, habite dans
l'Himalaya, au bord d'un chemin ; il vit dans une humble maison, il a
de nombreux disciples et son corps actuel est âgé de plus de neuf cents
ans ; sur le Maître Morya non plus la mort n'a pas eu et n'aura pas de
pouvoir parce que le Maître Morya est un Fils de la Résurrection des
morts, et que la mort n'a de pouvoir sur aucun Fils de la Résurrection.

La mort n'a de pouvoir que sur les faibles, sur les lâches, sur
les morts-vivants, sur les fils de la Grande Prostituée, qui n'ont pas
été capables, qui n'ont pas eu le courage d'en finir avec leur immonde
fornication.



Le Maître Kout-Humi est aussi très connu en occident et il
appartient au Rayon de la Sagesse. Il est lui aussi d'un âge
indéchiffrable, et a son sanctuaire sur les cimes enneigées de
l'Himalaya. C'est un autre Fils de la Résurrection, sur lui non plus la
mort n'a pas de pouvoir, parce que la mort n'a de pouvoir que sur les
sots, sur les fornicateurs et sur les adultères.



Le Maître DK (Djwal Khul) est un autre Fils de la Résurrection ; un
autre Surhomme qui a su tirer profit de son énergie sexuelle. Ce Maître
appartient au rayon de Mercure ; il a aidé la Maîtresse H.P. Blavatsky,
en lui dictant une grande partie de La Doctrine Secrète. Il possède
aujourd'hui le même corps qu'il possédait en l'an 1675, et la mort n'a
rien pu contre lui, parce qu'il est un Fils de la Résurrection.



Quant à Paul de Tarse, ce Maître est incarné actuellement, il est
le Maître Hilarion. Il est l'auteur de l'œuvre intitulée La Lumière sur
le Sentier. Le Maître Hilarion se développe dans le Rayon de la Science
; c'est un Maître du Rayon de Mercure.



Le Maître Sérapis, un Maître du Rayon de Vénus, est un autre Fils
de la Résurrection, et il est d'un âge incalculable ; ce Maître dirige
l'Art mondial.

Le Maître Rakoczi, est le même que le Comte de Saint-Germain,
Roger Bacon et Francis Bacon. Ce Maître dirige la politique mondiale.
Il vit actuellement au Tibet et possède le même corps physique qu'on
lui connaissait au 17e, 18e et 19e siècles, dans toutes les Cours
d'Europe. Les siècles ont passé sur ce Maître sans que la mort ait pu
quoi que ce soit contre lui, car il est un Fils de la Résurrection Ce
Maître est du Rayon de Jupiter.



Cagliostro appartient au rayon de Jupiter, pour de plus amples infos : http://www.onvousdittout.com/forum/viewtopic.php?p=33071#33071



Chacun de ces Maîtres appartient à un Rayon déterminé ; il existe sept Rayons d'évolution cosmique :

1. le Rayon Lunaire.

2. le Rayon Mercurien.

3. le Rayon Vénusien.

4. le Rayon Solaire.

5. le Rayon Martien.

6. le Rayon Jupitérien.

7. le Rayon Saturnien.



Il est faux d'affirmer, comme le font les théosophes, qu'à chaque
Initiation des Mystères Majeurs, l'Initié entre dans un autre Rayon
cosmique : chaque Maître évolue et se développe dans son Rayon propre,
et ne change jamais de Rayon.

Dans les mondes internes, chacun des sept Rayons a son Temple de Mystères.



Moi, Samaël Aun Weor, Maître du Rayon de Mars, je rends témoignage
de ces choses, non parce que je les ai lues dans des livres, comme font
les théoriseurs, mais parce que je les ai vécues ; je suis un Fils de
la Résurrection, et je témoigne de la Résurrection des morts, parce que
moi, Aun Weor, suis ressuscité d'entre les morts-vivants, et mon devoir
comme Initiateur de la nouvelle Ere du Verseau, est de rendre
témoignage de la sainte doctrine du Divin Rabbi de Galilée, afin que
cette sainte doctrine du Sauveur du Monde se répande sur toute la face
de la terre, à tous les êtres humains, sans distinction de race, de
sexe, de caste ou de couleur.



Chacun de ces Rayons a son Chef, son Régent :

1. Le Régent du Rayon Lunaire est Gabriel.

2. Le Régent du Rayon Mercurien est Raphaël.

3. Le Régent du Rayon Vénusien est Uriel.

4. Le Régent du Rayon Solaire est Michaël.

5. Le Régent du Rayon Martien est Samaël.

6 Le Régent du Rayon Jupitérien est Zachariel.

7. Le Régent du Rayon Saturnien est Orifiel.



Voilà les sept Rayons dont la Théosophie a tant parlé et, auxquels
elle a consacré des volumes entiers, sans en avoir jamais fourni une
explication exacte et concrète. Les théosophes ont décrit les Rayons
d'une façon si vague et si nébuleuse, qu'ils ne répondent vraiment pas
aux aspirations intimes de l'Ame. Ce qui manque aux théosophes, c'est
l'aspect pratique ; les enseignements de la Société Théosophique ne
sont réellement d'aucune utilité pour personne.



Tout être humain peut savoir à quel rayon il appartient, simplement en comptant les lignes transversales de son front.

Ceux qui ont une seule ligne appartiennent au Rayon Lunaire.

Ceux qui ont deux lignes appartiennent au Rayon Mercurien.

Ceux qui ont trois lignes appartiennent au Rayon Vénusien.

Ceux qui ont quatre lignes appartiennent au Rayon Solaire.

Ceux qui ont cinq lignes appartiennent au Rayon Martien.

Ceux qui ont six lignes appartiennent au Rayon Jupitérien.

Ceux qui ont sept lignes appartiennent au Rayon Saturnien.



Tous les Maîtres des sept Rayons sont des Fils de la Résurrection ;
nous avons tous traversé les amertumes du Calvaire ; nous avons tous
expérimenté, en nous-mêmes, l'Ascension du Seigneur.



Un Maître ne sort jamais de son Rayon ; chaque Maître travaille
uniquement dans son Rayon. Le Chef de notre Rayon est notre Père qui
est aux Cieux. Un Maître n'abandonne jamais son Père qui est aux Cieux.
C'est pourquoi il est impossible qu'un Maître passe d'un Rayon à un
autre comme le croient les théosophes.



Moi, Aun Weor, suis fils de mon Père Samaël, et bien que, dans mon
passé, j'ai évolué sous la régence de diverses planètes, jamais je n'ai
pu sortir du Rayon de Samaël, parce que Aun Weor est une étincelle
détachée de la flamme de Samaël ; ainsi donc, de Samaël je suis sorti
et à Samaël je suis retourné, et j'ai eu cinq lignes sur le front dans
toutes mes réincarnations.



Au cours de l'Ascension du Seigneur, notre Corps Astral se libère
de l'abîme et s'élève dans l'aura lumineuse de notre Père qui est aux
Cieux.

Lorsque le Maître interne, à genoux sur l'Autel sacré de la
troisième Initiation des Mystères Majeurs, reçoit son Initiation, alors
au-dessus de l'Autel sacré apparaît, resplendissant et comme s'il
descendait de l'azur infini, Sanat Kumara, au nom de qui sont reçues
toutes les Initiations.



La sublime prestance de cet Ancien des Jours est indescriptible. Sa
chevelure blanche tombe sur ses épaules et semble n'avoir jamais été
touchée par des lames de ciseaux. Sa barbe chenue et son visage
majestueux nous apparaissent comme la figure de Dieu. Avec son corps
semi-dénudé et son bâton à la main, Sanat Kumara a l'air d'un Adamite.

Sanat Kumara est le résultat de purifications millénaires.



Le Maître intérieur reçoit la troisième Initiation des Mystères
Majeurs dans les mondes supérieurs de conscience, et il assiste à son
Initiation sans véhicule matériel d'aucune sorte.



Toutes les sectes gnostiques des temps anciens, toutes les sociétés
initiatiques du passé : Nazaréens, Pérates, Pythagoriciens, etc., ont
connu cette vieille doctrine de la Résurrection initiatique. La
Résurrection a été cultivée dans les Mystères d'Egypte, de la Grèce, de
Rome, de Babylone, de la Syrie, de la Perse, de l'Inde, du Mexique, du
Pérou, de Troie, de Carthage, etc.



La Résurrection a été la doctrine des Esséniens, la Résurrection a
été la doctrine de tous les sages du passé ; elle est la sagesse des
Gnostiques.



Isis vit toujours, ressuscitant continuellement Osiris au moyen du
Phallus sacré. La Sagesse du Sexe est le fondement de toute authentique
Ecole de Mystères. C'est le Lingam-Yoni des Mystères antiques. La
Rédemption réside exclusivement dans la Magie Sexuelle.



Au moyen de la Magie sexuelle et de la sainteté parfaite, tout
homme peut se convertir en un Maître des Mystères Majeurs de la Grande
Fraternité Blanche Universelle.



Le processus scientifique de l'Ascension engendre, dans le corps de
l'Initié, un processus de transformation biologique, dont les symptômes
s'expriment sous la forme d'un dépérissement ou d'un affaiblissement
organique, spécialement lorsqu'arrive l'heure du crépuscule. Cependant,
cela ne signifie pas une maladie ou une faiblesse organique proprement
dite ; il s'agit simplement de phénomènes passagers résultant de la
transformation du corps astral pendant ces quarante jours de
l'Ascension du Seigneur.



Il est logique que toute transformation du corps astral produise
une transformation similaire dans les processus catalytiques
cellulaires et dans le mécanisme électrobiologique de nos glandes
endocrines qui, comme de merveilleux laboratoires, transforment les
Tattvas en diverses substances biochimiques, lesquelles, au terme de
multiples combinaisons, finissent par se cristalliser en hormones.



Il est nécessaire d'arracher le corps astral des enfers de l'homme.

[/i]

"Dernière édition par gémani le Mer Juil 23, 2008 8:15 pm; édité 4 fois"

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:07

#136: Auteur: Proximus Oscultor,
Posté le: Jeu Juil 24, 2008 9:08 am


[quote="gémani"]Proximus Occultor,



je me souviens que tu associais SAW à un vampire, mais justement écoute
ce qu'il dit du comte Dracula et tu comprendras peut-être qu'en le
lisant ou en voyant son portrait, tu ressentais ce qu'il ressentait en
présence de certains êtres. j'ai laissé volontairement les passages
lumineux qu'il a ajouté autour sûrement avec raison.




Citation:

1968 Les corps solaires.txt (CP) :

Parmi les produits les plus abominables de Lilith, il est opportun de citer le cas du comte Dracula, en Russie.

Ce personnage de cinéma a réellement existé, et H.P. Blavatsky le mentionne dans une de ses œuvres.

La grande Maîtresse dit que ce comte était, à l'époque des tsars,
le maire d'un village russe. Il détestait à mort sa femme, car les
vampires sont homosexuels et haïssent à mort le sexe opposé.

Après sa mort, le comte Dracula se présentait dans la maison de la
veuve détestée pour la frapper violemment. Certains prêtres catholiques
tentèrent inutilement de lui bloquer le chemin ; le comte Dracula les
renversa avec sa voiture sur un pont tout près du cimetière, à minuit.

Lorsqu'on ouvrit la noire et épouvantable sépulture du comte
Dracula, on trouva son cadavre vivant très bien conservé et submergé
dans du sang humain, car les vampires se nourrissent de sang.

La grande Maîtresse H.P. Blavatsky raconte que les pieds du
sinistre cadavre étaient couverts de boue, ce qui démontre à satiété
qu'il s'échappait du sépulcre au milieu de la nuit.

Le cas du comte Dracula prit fin lorsque les prêtres lui plantèrent un pieu dans le cœur.

En Palestine, il existe un ordre de vampires qui se cache sous le
titre suivant : Ordre des gardiens immortels du saint sépulcre.

Les vampires sont le résultat de l'homosexualité combinée avec le
tantrisme entre personnes du même sexe, monstruosité, abomination
épouvantable !.

La double influence lunaire, dans le monde où nous vivons, est
terriblement mécaniste. Il est urgent de nous nourrir des pommes d'or
et de la liqueur du Soma ou de la manne biblique pour fabriquer nos
corps solaires et nous libérer des lois lunaires.

On nous a dit que notre soleil physique, comme le démontrent les
chronologies brahmaniques, tourne autour d'un soleil infiniment plus
grand et plus lumineux, si lumineux que pour cette raison précise, il
est invisible aux yeux terrestres ; malgré cela, les théogonies
antiques le mentionnent, et il s'agit d'un fait d'une rigueur
mathématique indispensable.

Non seulement existe-t-il ce soleil équatorial ou astral, centre
ignoré dont notre Soleil physique n'est qu'une simple planète, mais il
existe de plus, dans des plans supérieurs ou hyperdimensions de
l'espace céruléen, deux autres soleils encore plus éminents, que les
calendriers tamils tels que le Tiruchanga et le Panchanga nomment
respectivement le soleil polaire (ou centre galactique de toute notre
nébuleuse et de ses cent mille soleils) et le soleil central (centre
des centres, qui enlace et unifie toutes ces nébuleuses des millions et
millions de soleils que l'on trouve à profusion dans le ciel).

Sous les yeux du mystique, le soleil astral ou équatorial brille
ardemment, situé dans le groupe céleste que nous nommons les Pléiades,
de la constellation du Taureau.

Sirius avec toute sa magnificence, centre de gravitation de la Voie lactée, doit graviter autour du soleil polaire.

L'ordre cosmique serait impossible sans le soleil central. La
diversité est l'unité. Le soleil central unifie et gouverne, il établit
l'unité à l'intérieur de la diversité infinie.







Néanmoins, ne confondez pas cela avec le vampirisme ; il est
ostensible que les vampires s'échappent aussi du sépulcre pour
commettre leurs méfaits et vampiriser les vivants, mais ils retournent
toujours à leur point de départ.



Rappelez-vous le cas authentique du Comte Dracula ; celui-ci vivait
réellement en Russie, il était même maire d'une ville. Il était marié,
mais il détestait sa femme : il la battait constamment. Après son
décès, le Comte Dracula s'échappait de sa tombe et retournait chez lui
répéter les mêmes violences qui faisaient tant souffrir la malheureuse
femme.



La pauvre, exaspérée au plus haut point, informa les autorités
civiles et religieuses de l'époque du cas en question, ce qui causa
bien entendu une stupeur générale. Les traditions disent que quelques
prêtres et évêques ignorants, crucifix en main, résolurent
d'intercepter violemment, à l'aide de beaucoup de ruses et d'eau
bénite, le passage de la ténébreuse voiture qui emportait le Comte
Dracula au cimetière. Les religieux firent irruption sur le pont, dans
l'intention d'arrêter la fatidique voiture nocturne et funéraire.
Assurément, cela ne donna rien : la voiture du comte renversa les
religieux épouvantés.



Comme plusieurs le savent, les autorités résolurent alors d'ouvrir
le sépulcre. Grand fut leur étonnement de trouver le cercueil plein de
sang, et dans celui-ci, le cadavre du Comte Dracula tout à fait
conservé : il est évident qu'il se nourrissait de sang humain, on le
sait par les légendes, et bien peu de gens l'ignorent. Les pieds du
cadavre étaient maculés de boue, ce qui indiquait clairement le fait
concret que le mort s'échappait précisément à des heures très avancées
de la nuit. Toute cette histoire prit fin lorsqu'on lui planta un pieu
dans le cœur.



Avec tous ces récits et ces explications, je suis loin de vouloir
affirmer que tous les états Jinas ou phénomènes tétradimensionnels
soient de caractère ténébreux. Il serait bon, mes amis, que vous
sachiez qu'il existe des Jinas blancs et des Jinas noirs ;
indubitablement, les pouvoirs de la Lumière et ceux des ténèbres se
combattent mutuellement.



Si vous voyiez comme les Essences libérées de l'Ego sont belles ;
on est rempli d'extase, par exemple, quand, avec nos facultés
supérieures, on pénètre dans un jardin et qu'on voit les " élémentaux "
des fleurs, innocents, dépourvus d'Ego ; les " élémentaux " des arbres,
comme des enfants pleins de beauté, dépourvus d'Ego (ils n'ont pas
d'Ego ; il n'y a pas de problèmes entre eux ; ils vivent dans un
véritable paradis, un de ces paradis élémentaux de la nature, et ils
jouissent de précieuses facultés, les facultés libres de l'Essence)...



Par conséquent, mes Frères, tant que nous resterons tels que nous
sommes, il nous sera impossible de jouir du véritable bonheur ; mais le
jour où nous parviendrons à l'innocence, le jour où nous mourrons en
nous-mêmes, nous pourrons converser merveilleusement, avec les
créatures innocentes de toute cette création et vivre avec elles dans
les paradis, dans les différents paradis élémentaux. Mais pas avec
l'Ego ! Ainsi, avec l'Ego, les princes du feu, de l'air, des eaux et de
la terre nous ferment les portes... Nous sommes des monstres horribles
!



Quand je suis en méditation, mes frères, et que soudain quelqu'un
vient me rendre visite, je m'en rends compte, car les vibrations
horribles, sinistres du visiteur parviennent jusqu'à moi. Je me rends
compte que celui qui arrive porte l'Ego. Avec qui pourrait-on comparer
quelqu'un qui a l'Ego ? À Frankenstein ? Non, parce que Frankenstein
est une fiction qui n'a aucune valeur scientifique... Alors à qui ? Au
Comte Dracula ! C'est le type de vibrations que porte toute personne
qui a l'Ego. Maintenant, vous comprendrez pourquoi les créatures des
éléments sont horrifiées quand elles voient quelqu'un qui a l'Ego et
qu'elles s'enfuient, épouvantées... M'avez-vous compris ?



Ce Moi que nous avons en nous nous rend horribles. Si vous étiez
éveillés, vous pourriez constater ce que je suis en train de vous dire.
Les RADIATIONS que dégage toute personne qui a le Moi sont très
semblables à celles du Comte Dracula : SINISTRES ! Quand je suis seul,
par exemple, pendant la méditation, et qu'arrive par là quelqu'un qui a
le Moi, je sens de loin ses vibrations qui sont sinistres ; ce sont les
mêmes que celles du Comte Dracula : elles sont désagréables, sinistres,
funestes. Le Moi nous rend véritablement immondes au sens le plus
complet du terme.



Ainsi donc, quand on arrive à éliminer le Moi, à désintégrer tous
les éléments inhumains qu'on porte en nous, on reste alors radicalement
éveillés, à cent pour cent éveillés ; c'est évident. Il est nécessaire
aussi de nous revêtir des Corps Existentiels Supérieurs de l'Être...







Il y a déjà deux vampires dans ce forum qui vont être ravi de cette article lol !

Par contre c'est assez etrange la correspondance avec les Vampires
que l'on rencontrent dans l'oeuvre de Anne Rice, car ils sont
généralement des Homosexuelles ou Bi (armand, Lestat), sauf la defunt
Reine-Mére des Vampires apparement !

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:07

#137: Auteur: gémani,
Posté le: Jeu Juil 24, 2008 12:15 pm


Voici la 2ème partie consacré à la Résurrection
où sont abordés aussi les 10 Sephiroths, les gnostiques de l'histoire
et la présentation du livre Pistis Sophia, le grand livre des
gnostiques.



C'est un extrait du livre : les sept paroles : http://pagesperso-orange.fr/gnosis-samael/docs/1953%20les%20sept%20paroles.pdf



Dans la chambre ésotérique reliée au signe zodiacal de la Vierge,
on nous enseigne que les racines de l'arbre même de l'existence
résident dans le ventre. Un examen approfondi des intestins nous permet
de corroborer cette affirmation. Qu'on observe la curieuse analogie qui
existe entre les racines des arbres et les racines de l'arbre de notre
propre vie : ces racines sont nos intestins, lesquels sont en relation
intime avec le signe zodiacal de la Vierge.



Tout comme les racines des arbres tirent leur vie du limon de la
terre, transformant ce limon en sève nutritive qui se répand partout
dans les veines et cellules de l'arbre, ainsi nos racines intestinales
extraient savamment des aliments les principes vitaux les plus variés
pour en nourrir l'arbre merveilleux de notre propre biologie organique.

De même que les assises profondes des racines des arbres se
trouvent dans l'obscur limon terrestre, ainsi, dans les assises
profondes de notre bas-ventre et de notre foie nous découvrons les
enfers de l'homme, sous forme de strates, de sphères ou de mondes
submergés, constitués par les atomes de l'ennemi secret.



Durant ces quarante jours qui précèdent l'Ascension du Seigneur,
les Hiérarchies Créatrices doivent dégager notre corps astral de ces
enfers de l'homme, où nous revivons et récapitulons toutes les scènes
ténébreuses de notre passé. Cette récapitulation commence après la
Résurrection de notre Crestos.



Le processus de récapitulation commence par la sphère submergée la
plus ténébreuse de l'Univers, qui est couleur de sang ; dans les
horribles abîmes de cette sphère vivent tous les monstres et toutes les
perversités du monde. Puis, en récapitulant toutes nos scènes
ténébreuses, nous nous élevons peu à peu à travers différentes strates,
régions ou plans de ces mondes constitués par les atomes de l'ennemi
secret.



Dix-neuf jours après la Résurrection de notre Crestos, une certaine
couche ou substance atomique de la contrepartie astrale de notre ventre
est arrachée par les Hiérarchies. Cette couche, cette enveloppe,
semblable à la peau de notre organisme humain, est ni plus ni moins
comme la porte des enfers de l'homme, formés par les atomes de l'ennemi
secret.



Cette porte close maintient l'Ame humaine prisonnière dans les
abîmes du mal. Une fois enlevée cette grossière couche atomique de la
contrepartie astrale de notre ventre, les Maîtres doivent soigner cette
zone de notre ventre.



Naturellement, toutes ces profondes transformations de notre corps
astral doivent inévitablement se répercuter dans notre intime biologie,
produisant quelques symptômes de faiblesse organique passagère et des
manifestations sporadiques de faim dans le corps physique du Maître.



Si nous décomposons le nombre 19 et additionnons ses deux chiffres
: 1 plus 9, cela nous donnera la somme de 10. Or, tout le progrès du
dévot du Sentier est basé sur les nombres 1+2+3+4 = 10. Nos disciples
comprendront maintenant pourquoi c'est après dix-neuf jours précis que
doit être arrachée la porte atomique qui maintient le corps astral
prisonnier à l'intérieur des enfers de l'homme.



Le tétraktys de Pythagore dans le triangle. Les collèges
initiatiques de l' antiquité considéraient les nombres 1+2+3+4 comme la
synthèse chiffrée des grands mystères de la création.



Il nous faut cependant expliquer à nos disciples que cet état de
prisonnier auquel nous faisons allusion, se réfère uniquement au fond
vital de notre corps astral, c'est-à-dire, aux racines mêmes de notre
merveilleux véhicule astral, enfermées dans les profondeurs de l'abîme
; ces racines constituent la base submergée des racines mêmes de notre
arbre organique. Ce sont là les enfers de l'homme, d'où notre corps
astral doit être dégagé.



Comme nous l'avons dit, tout le développement de l'étudiant est
fondé sur le nombre dix. " L'Arbre Séphirotique " de la Kabbale est
aussi fondé sur le nombre dix : il y a dix Séphiroths, qui sont les
suivantes :



1. Kether : l'Ancien des Jours. Le Mage du premier arcane du Tarot, dont l'hiéroglyphe primitif est représenté par un homme.



2. Chokmah : la Sagesse, l'Amour. La deuxième carte du Tarot : la
Papesse, la Prêtresse. Planète : la Lune. L'hiéroglyphe primitif est la
bouche de l'homme.



3. Binah : l'Intelligence, le Pouvoir. La troisième carte du Tarot
: l'Impératrice. La planète Vénus. Le symbole primitif est une main
dans l'acte de prendre.

Ces trois Séphiroths forment la Couronne Séphirotique. Viennent ensuite les sept Séphiroths inférieures :



4. Chesed : la Miséricorde. La quatrième lame du Tarot :
l'Empereur. Jupiter, l'Etre divin, l'Atman. L'hiéroglyphe primitif : un
sein.



5. Geburah : la Rigueur. Le Corps Bouddhique de l'homme. La
cinquième carte du Tarot : le Pape ou l'Hiérophante. Mars, le Guerrier.



6. Tiphereth : la Beauté. L'Amour de l'Esprit-Saint. Vénus. Le Corps Causal de l'homme. La sixième carte du Tarot : l'Amoureux.



7. Netzah : la Victoire. L'Eternité du Tout. Le monde mental. La planète Mercure. La septième carte du Tarot : le Chariot.



8. Hod : la Splendeur. Le plan astral. La planète Saturne. Le huitième arcane du Tarot : la Justice.



9. Jesod : le Fondement. L'Absolu. Le plan éthérique. Le Sexe. Le Soleil. La neuvième carte du Tarot : l'Ermite.



10. Malkuth : le Royaume, l'Univers tout entier. Marie ou la Vierge. La Nature. La dixième carte du Tarot : la Roue de Fortune.



Ces dix Séphiroths vivent, évoluent et se développent à l'intérieur
de la conscience. L'homme est l'Arbre Séphirotique lui-même. Il est
très intéressant de noter que l'homme a dix doigts et que le Décalogue
se compose de dix commandements. Le dévot du Sentier comprendra
maintenant l'importance du nombre dix.


Nos disciples comprendront également pourquoi c'est dix-neuf jours
après la Résurrection de notre Crestos qu'est arrachée par les Maîtres
la porte atomique des enfers de l'homme.



Quand Paul de Tarse a écrit son Epître aux Philippiens, il n'avait
pas encore atteint la Résurrection. Voyons les versets suivants, qui
confirmeront notre affirmation :

" Mais toutes ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai
tenues pour des pertes par amour pour le Christ. Bien plus, je tiens
désormais toutes choses pour des pertes en regard du gain suréminent
qu'est la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur, pour l'amour de
qui j'ai tout perdu ; et je regarde tout comme de l'ordure, pour gagner
le Christ, et être trouvé en lui, n'ayant plus ma justice à moi, qui
vient de la loi, mais la justice par la foi au Christ, la justice qui
vient de Dieu par la foi ; afin de le connaître, lui, avec la puissance
de sa Résurrection, et participer à ses souffrances et lui devenir
conforme dans la mort ; afin de parvenir si possible à la Résurrection
des morts (la troisième Initiation des Mystères Majeurs). Non que je
l'ai déjà atteinte, ni que je sois déjà parfait, mais je poursuis
toujours, pour m'efforcer de saisir cela, ayant été moi-même saisi par
le Christ Jésus.

" Non, frères, je ne prétends pas avoir atteint cela ; mais je dis
seulement une chose : oubliant complètement ce que je laisse derrière,
et me tendant de toutes mes forces vers ce qui est devant, je cours
vers le but, vers la souveraine récompense que Dieu nous appelle à
recevoir dans le Christ Jésus " (Philippiens, 3, 7-14).



Mais aujourd'hui Paul a atteint la Résurrection. Il est
actuellement incarné à nouveau : il est, comme nous l'avons déjà dit,
le Maître Hilarion.



Cette doctrine est la vieille doctrine des premiers Pères de
l'Eglise gnostico-catholique. Ont appartenu à cette doctrine :
Basilide, Saturnin d'Antioche, Simon le Magicien, Carpocrate, fondateur
de nombreux couvents en Espagne, Marcion de Sinope, Saint-Thomas,
Valentin, Saint-Augustin, Tertulien, Saint-Ambroise, Irénée, Hippolyte,
Epiphane, Clément d'Alexandrie, Marc, Cerdon, Empédocle, Saint-Jérôme,
etc. ; c'est la vieille doctrine des Nazaréens, des Séthiens, des
Pérates, des Valentiniens, des Justiniens, etc. Cette doctrine était
connue dans toutes les antiques Ecoles de Mystères ; c'est la doctrine
que le Christ a enseignée en secret à ses soixante-dix disciples. C'est
la science secrète que moi, Samaël Aun Weor, suis chargé de diffuser publiquement pour initier l'Age du Verseau. C'est la doctrine secrète de notre Divin Sauveur.



Toute cette sagesse gnostique est renfermée dans la Pistis Sophia. Ce
livre comprend quatre parties ; la première et la quatrième partie ne
portent aucune inscription ; en tête de la seconde partie figure ce
titre : " Le second livre de la Pistis Sophia ", et vers la fin de
cette partie, nous trouvons la mention suivante : " Extrait des livres
du Sauveur ". Cette même mention revient à la fin du troisième livre,
qui n'a pas d'en-tête. Dans son ouvrage intitulé L'Eglise Gnostique, le
Dr Arnold Krumm-Heller, le Maître Huiracocha, nous dit : " Ce livre est
le sommet de toutes les doctrines gnostiques ; il fut publié en latin
en l'an 1851 par Schwartze et Petermann, conformément à un manuscrit
ancien du Musée de Londres, appelé Askénien, dont l'ancienneté remonte
au troisième siècle ap JC, bien que certains opinent qu'il daterait
plutôt du cinquième siècle (Opus Gnosticum Valentino adjudicatum est
Codice manuscripto Coptico Londinensi descripsit et latine vertit M. G.
Schwartze) ".

Ainsi donc la doctrine ésotérique de la Résurrection, telle que
nous l'enseignons ici, se trouve contenue dans les 148 chapitres de la
Pistis Sophia, et dans la profonde sagesse ésotérique de la Sainte
Bible.



vous pouvez télécharger l'ebook commenté par SAW : la Pistis Sophia Dévoilée gratuitement ici : http://pagesperso-orange.fr/gnosis-samael/docs/1983%20la%20pistis%20sophia%20devoilee.pdf



Il est dommage que la Maîtresse Blavatsky n'ait pas connu les trésors gnostiques.



La doctrine de la Sainte Eglise Gnostique est la Sagesse de Notre Seigneur Jésus Christ.

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samael Aun Weor, Gnose, auto-observation et magie sexuelle

Message par Cassiopée le Mer 27 Mai - 23:07

#138: Auteur: gémani,
Posté le: Jeu Juil 24, 2008 12:30 pm


La 3 ème partie consacrée à la Résurrection, où
nous rencontrons le délicieux ange Aroch qui nous apprend à prier, le
Benjamin, le rayon du Christ Cosmique, la colombe de l'Esprit-Saint, le
mystère de Baphomet, etc



C'est un extrait du livre : les sept paroles : http://pagesperso-orange.fr/gnosis-samael/docs/1953%20les%20sept%20paroles.pdf



Le mot Epiphanie, qui vient d'un terme grec, désigne la
manifestation, la révélation ou l'Ascension du Christ en nous, après la
Résurrection de notre Crestos. Cette Ascension nous mène à
l'Illumination de l'Esprit-Saint, après la récapitulation de tout notre
passé dans le profond abîme du mal.



Avec l'Epiphanie, nous recevons l'Illumination, mais pendant les
quarante jours qui précèdent l'Ascension, nous nous submergeons dans de
profondes ténèbres.

Plusieurs Frères trouvent les sommets élevés de la Résurrection
très distants et difficiles à atteindre, mais quiconque en finit avec
la fornication parviendra très rapidement à ces cimes ineffables.



La Bible nous dit ceci : " Que soit honoré de tous le Mariage et le
lit nuptial sans souillure ; car Dieu jugera les fornicateurs et les
adultères " (Epître aux Hébreux, 13, 4).



Par ce verset, la Bible, qui est la parole de Dieu, nous enseigne que la Rédemption de l'homme réside exclusivement dans la Magie sexuelle, car le lit sans souillure, préservé de toute fornication ou adultère, est une référence directe à la pratique de la Magie sexuelle avec l'épouse-prêtresse, au lieu de l'immonde coït.



" Veillez à ce qu'aucun ne soit fornicateur, ou profanateur, comme
Esaü qui, pour un simple mets, vendit son droit d'aînesse " (Hébreux,
12,16).



Ainsi, en suivant le Sentier de Sainteté, nous nous préparons pour l'Epiphanie et réalisons en nous l'Etre-Christ.



Il est nécessaire que l'Initié prie Dieu tous les jours. Toute
prière doit être accompagnée d'une coupe de vin et d'un morceau de
pain. " Faites ceci en mémoire de moi ", a dit notre Divin Sauveur.



Le clergé catholique romain a monopolisé la Sainte Onction et, à
cause de cela, la pauvre humanité en a été privée pendant vingt
siècles. Priez toujours, mes Frères, puis partagez le pain et buvez le
vin. Cet enseignement solennel vient de l'Ange AROCH, un Ange de
commandement.



Toute personne, même si elle est seule, peut prier et rompre le pain et le vin. La prière la plus puissante est le Notre Père.



On mettra toujours le pain et le vin sur un linge propre et
parfumé. On ne peut porter le pain et le vin à notre bouche qu'après la
prière. Avec le pain et le vin, des millions d'atomes christiques
entrent dans notre organisme humain pour éveiller tous nos pouvoirs
occultes.



Le Christ, en sa qualité de Christ Cosmique, a dit : " Je suis le
pain de vie, je suis le pain vivant ; si quelqu'un mange de ce pain, il
vivra éternellement ; celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure
en moi et moi en lui ".



Tout être humain peut se christifier, au moyen de la Magie sexuelle
et de la Sainte Onction Eucharistique. Les Frères gnostiques devront
toujours avoir du pain et du vin, et ils prendront quotidiennement la
Sainte Onction.



La prière se fait toujours à genoux. Il faut savoir prier, prier
c'est converser avec Dieu. Lorsque l'Ange Aroch, Ange de commandement,
m'a enseigné cette clé merveilleuse de l'Onction gnostique, il m'a
aussi enseigné à prier.



Quels indicibles et ineffables moments, ceux où l'Ange Aroch, sous
la forme d'un enfant, à genoux et les mains jointes sur la poitrine,
levait ses yeux très purs vers le ciel. Son visage à cet instant
semblait de feu et, plein d'un amour profond, il s'exclamait : "
Seigneur, Seigneur, ne me laisse pas tomber, ne me laisse jamais sortir
de la lumière, etc. ". Puis il bénit et rompit le pain, qu'il nous
donna à manger, et il versa le vin dans un petit vase d'argent, le
servit dans des coupes et nous en donna à boire.



Les Anges, comme l'Ange Aroch, n'utilisent plus le vieil astral
lunaire, mais uniquement l'Astral supérieur, notre Benjamin, et c'est
pourquoi ils semblent des enfants d'une indescriptible beauté. Ce sont
des Fils de la Résurrection, ce sont des Fils de la Vie, et de leur
front immaculé jaillissent des éclairs terribles.



Avec l'aide de ces Anges, nous pouvons nous transporter avec notre
corps de chair et d'os en état de Jinas aux endroits les plus éloignés
de la terre. Pendant l'état de transition entre la veille et le
sommeil, nous pouvons invoquer l'un de ces Anges, en le priant de nous
transporter avec notre corps physique à l'endroit où nous voulons nous
rendre, et si l'Ange considère que notre requête est juste, il nous
transportera au lieu désiré : il suffira de se lever de son lit avec
foi, mais en conservant le sommeil (Voir le chapitre 12 des Actes des
Apôtres).



Le Benjamin d'un Maître est une précieuse acquisition. Il suffit à
un Maître de penser à une certaine personne ou à un lieu éloigné pour
s'y trouver en quelques instants, pouvant voir et entendre tout ce qui
s'y passe.



Lorsque le jour de son Ascension approche, le Maître commence à
percevoir, dans les mondes supérieurs de conscience, où la lumière de
l'Esprit resplendit, un temple clos dont les portes s'ouvriront, au
bout de quarante jours, pour le recevoir et l'accepter comme un
habitant authentique des mondes ineffables de l'Esprit pur, où brille
l'Amour suprême du Père.



Le Maître contemple en extase ce temple sublime, sur la coupole
triangulaire duquel se pose la blanche colombe de l'Esprit-Saint, dont
la tête a la divine apparence d'un vieillard vénérable.



Notre Conscience divine vibre intensément à l'intérieur du Maître
interne, dans lequel notre Benjamin bien-aimé s'est totalement absorbé.



Une chose qu'il nous faut savoir, c'est qu'entre notre Conscience
divine et le vieil astral, il existe, fort heureusement, un Rayon
terrible du Christ Cosmique, à savoir le troisième degré de pouvoir du
Feu, qui unit notre vieil astral à notre Conscience divine.



Ce Rayon christique est le médiateur entre l'astral et le Maître
interne, à l'intérieur duquel vibre la vie ineffable de notre Benjamin.



Le Rayon christique, ou Kundalini du corps astral, est donc comme
la main sacrée du divin Rédempteur du Monde, qui nous tire de l'abîme
et nous arrache aux ténèbres pour toujours. Il est comme la main
salvatrice du Maître, qui s'étend vers nous pour nous soulever jusqu'au
temple ineffable du Père.

Le Christ vient à nous comme un voleur dans la nuit lorsque nous nous y attendons le moins.



La Kundalini du corps astral, le Rayon christique, resplendit,
lorsqu'elle s'éveille, comme un éclair terrible. Quand elle commence à
monter, la Kundalini astrale (le Rayon de Jésus-Christ) a une belle
couleur blanche éclatante, mais quand elle est parvenue à son
développement total, elle est alors d'une sublime couleur dorée, pleine
d'une splendeur indescriptible.



Et c'est par le troisième degré de pouvoir du Feu que le Christ
accomplit sa parole, qu'il a engagée dans ce pacte solennel, signé avec
son sang dans l'événement dramatique du Golgotha.



Lorsque le troisième degré de pouvoir du Feu réussit à sortir par
la partie supérieure du crâne, il revêt la figure mystique d'une
blanche colombe avec une tête de vieillard : c'est la colombe de
l'Esprit-Saint, qui demeure dès lors posée sur la coupole triangulaire
de ce temple ineffable, attendant l'instant sublime où, les jours du
Maître étant accomplis, s'ouvriront les portes de ce temple du Père.



Aux portes de ce temple majestueux, où brille la lumière du Père,
on voit les deux images de notre astral, attendant l'heure solennelle
où les portes s'ouvriront.



Après trente-trois jours de récapitulation ténébreuse au sein de
l'abîme, nos trois véhicules inférieurs ou, pour mieux dire, la
conscience animique de nos trois véhicules inférieurs, est éprouvée ou
examinée par le feu. Il faut soumettre à un examen ces trois véhicules
inférieurs, afin de connaître le résultat de la récapitulation
ténébreuse dans l'abîme.



Un Hiérarque jette sur le sol trois pains, et ces trois pains
éclatent comme des bombes explosives et se transforment en feu ardent.
Et alors, au cœur des trois flammes ardentes, nous apercevons trois
belles jeunes filles résister à l'épreuve du feu. Ces trois demoiselles
sont la conscience animique et les principes éthériques de nos trois
corps physique, vital et astral.



Si l'une de ces belles jeunes femmes succombait à l'épreuve du feu,
si elle fuyait ou tremblait de terreur, ou tombait évanouie au cœur des
flammes ardentes, il serait, alors démontré par cet examen que notre
pierre était encore mal taillée. Ayant échoué, le Maître serait dans ce
cas renvoyé, jusqu'à ce qu'il ait poli, avec le dur émeri de la
douleur, chacune de ses facettes.



Et lorsque le diamant de notre âme a été bien poli et qu'il brille
dans toute sa splendeur, il est alors tout à fait prêt pour l'Ascension
du Seigneur.



Les trois jeunes filles sont l'âme de chacun de nos trois véhicules
inférieurs. Pour parvenir à l'Ascension, nous devons extraire de chacun
de nos trois corps inférieurs un extrait animique pur et beau. Ces
trois corps de péché doivent nous donner une trine Ame divine, pour
Dieu et pour le Père.



C'est là le mystère du Baphomet.



Nos corps physique, vital et astral sont merveilleux.



" Heureux l'homme qui a rempli son carquois de ces traits : il ne
sera pas humilié quand il devra faire face à ses ennemis à la porte de
la ville " (Psaume, 127, 5).



Dans cette épreuve, nous voyons un quatrième pain qui n'entre pas
en état d'ignition, parce qu'il symbolise le corps mental et la
quatrième Initiation des Mystères Majeurs à laquelle le Maître ne peut
accéder qu'après l'Ascension.



Lorsque le Maître sort triomphant de cet examen qui a lieu au
trente-troisième jour, on lui montre une vieille lampe défectueuse, qui
représente notre vieux monde submergé, et on lui dit : " Ça ne sert
plus ! ".



Le passé a déjà donné son fruit, et la fausse lumière des ténébreux
lucifers, et la fausse lumière de la raison, ne sert plus à rien. Nous
avons dorénavant besoin d'une nouvelle lumière, la lumière de l'Esprit
pur, la lumière du Christ, la lumière ineffable du Père. Passé les
trente-trois jours, et après l'examen auquel a été soumise la trine Ame
de nos véhicules physique, vital et astral, le Maître acquiert des
pouvoirs terribles sur les puissances ténébreuses de l'abîme.



En dominant les tentations passionnelles durant le Saint Carême,
l'Initié " vole " au diable tous ses pouvoirs et devient tout-puissant,
invincible.



Il se produit également une transformation dans le son métallique de sa voix.



Après cela, les ardentes tentations ne suscitent plus en lui ces
états de provocation brûlante. Il a volé le Feu au Diable et alors même
le Diable n'a plus aucun pouvoir sur lui. Ceci est le terrible secret
du Baphomet !, la lumière jaillit des ténèbres, et la rose qui embaume
l'air de son arôme délicieux extrait ce merveilleux parfum de l'obscur
limon de la terre. Le mystère du Baphomet est un prodigieux mystère de
l'Alchimie. Le Bouc de Mendès est la pierre angulaire de l'Initiation.



Après ces trente-trois jours, les flots déchaînés de la tentation
séductrice frapperont en vain de leur luxure l'inébranlable bouclier du
guerrier. Le Maître est maintenant devenu d'acier, et les passions ne
provoquent plus en lui le supplice de Tantale, l'anxieux désir du coït.



Le Maître est à présent un dictateur de la force, il est maintenant
un guerrier terrible, car il a volé le pouvoir au diable, et les
ténèbres fuient, épouvantées.

Naguère, les flots furieux de la Mer Rouge le regardaient avec une
provocation infinie et le Maître endurait l'ardent supplice de la soif
passionnelle, contre laquelle il empoignait vaillamment l'épée de la
volonté. A présent, les flots rageurs de la Mer Rouge le regardent avec
terreur, et les ténèbres affolées s'enfuient en hurlant.

Jadis, le Maître était comme une jeune fille provocante pour les
ténèbres, mais aujourd'hui, les ténèbres horrifiées le regardent comme
un monstre qui leur a volé le pouvoir et les a laissées sans armes.



Ceci est le mystère du Bouc de Mendès. C'est le terrible secret du
Baphomet !, les pattes des trônes des Maîtres sont faites de monstres,
et les objets sacrés des temples sont supportés par des piédestaux
animalesques.



Trois jours avant l'Ascension du Seigneur, l'Initié commence à
pénétrer dans des régions d'une beauté ineffable, car la Nature ne fait
pas de sauts : Natura non facit Saltus. Le jour est toujours précédé
par l'aurore, et l'homme a dû d'abord être enfant, puis adolescent.

Cassiopée

Messages: 17566
Date d'inscription: 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 26 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 16 ... 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum